LA PAIX PAR LE DIALOGUE

LA PAIX PAR LE DIALOGUE

9 février 2024
Catégorie(s) :

Les vraies tragédies, on le sait depuis Aristote, ont de quoi inspirer l'empathie et la crainte. Celle qui ravage le Proche-Orient n'échappe pas à la règle. Comment ne pas pleurer les civils israéliens victimes de la barbarie du Hamas ? Les civils palestiniens écrasés sous la mitraille et les bombes à Gaza ? Avec la crainte, hélas, que ces milliers d'innocents pèsent dans les logiques victimaires de guerres à venir, sans doute même déjà en gésine. Car c’est l’un des plus effrayants aspects de la fracture proche-orientale causée par ce conflit : elle est si abyssale, si envenimée qu’elle impacte le monde comme une onde de choc. Le nouveau désordre mondial, provoqué par l’invasion russe en Ukraine, n’avait pas besoin de cette autre explosion de violence. Mais le séisme proche-oriental fissure les sociétés elles-mêmes. L’Europe voit se multiplier les actes antisémites et islamophobes.

La France n’échappe pas à cette mauvaise fièvre. Le niveau du débat en est un thermomètre affligeant. Comment peut-on, sur un sujet aussi complexe que le conflit israélo-palestinien, être assez manichéen pour épouser une cause de façon inconditionnelle ? Certains, pourtant, y sont parvenus sans états d’âme. Mais sont aussi, sinon plus, inquiétants dans ce contexte tendu, les propos de G. Darmanin dans l'ultra droitier JDD, qui disait n’avoir « aucun tabou pour protéger les Français » (22/10/2023), pas même certaines règles propres à l’État de droit qui fondent nos démocraties. L’histoire, pourtant, devrait avoir appris aux responsables politiques que certaines outrances peuvent libérer des passions fort dangereuses. Dans ce climat de polarisation embuée d’arrière-pensées électoralistes, l’urgence est bien plutôt de retrouver des espaces de paroles qui privilégient le débat, la raison et un humanisme capable de transcender les clivages. Aucune paix durable, seule certitude au milieu du cauchemar, ne sera possible sans dialogue.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram