Une piste sans nom mais pas sans tache pour le maire Eric Vuillemin

Une piste sans nom mais pas sans tache pour le maire Eric Vuillemin

Cette piste d'athlétisme va-t-elle être le seul équipement sportif public qui ne portera pas le nom d'une personnalité locale ? Beaucoup a été dit, écrit à ce sujet.

Auguste Triché fait l'unanimité pour reconnaitre qu'il a beaucoup donné pour le sport, l'athlétisme, pour la jeunesse et qu'il a fait rayonner avec ses athlètes la ville de Romilly. C'est un homme qui mérite le respect.

Pourtant, du début jusqu'à ce jour, le Maire Éric Vuillemin, tergiverse, manœuvre, accuse, s'obstine.

Le 25 juillet 2019 en réponse au courrier de Dany Bouteiller proposant le nom de Auguste Triché, il écrit « la proposition d'Auguste Triché ... va être examinée... la piste sera probablement inaugurée en Septembre 2019. » Le 6 décembre 2019, concernant cette dénomination, il répond « ne pas souhaiter prendre cette décision à ce jour » et renvoie cette question après les élections.

Ensuite vient « son coup d'éclat » lors du conseil du 13 mars 2021 au cours duquel il renonce à la dénomination de Christine Arron et décrète d'autorité que cette piste n'aura aucun nom.

Suite à cela, dans une lettre du 20 mars 2021, Fethi Cheikh, président du groupe d'opposition de gauche, dans un souci d'apaisement, demande au Maire que soit retravaillée cette question afin de trouver un consensus dans le respect de tous.

Le 25 mars 2021, dans une lettre hallucinante en réponse à cette sollicitation, le maire évoque « son devoir de se consacrer à d'autres dossiers d'importance, son temps étant totalement accaparé par de nombreuses problématiques bien plus importantes... » Méprisant au passage les membres de la commission des dénominations habilités pour faire ce travail. Oubliant aussi qu'il a eu le temps de donner, par l'intermédiaire de la communauté de communes qu'il préside, le nom de Pierre Guillaumot à la médiathèque ...Dénomination par ailleurs votée par l'opposition.

Et en conclusion de cette lettre, le maire renvoie cette question à la prochaine mandature.

Voilà c'est clair : Depuis 2019, E. Vuillemin refuse que la piste porte le nom d'Auguste Triché, il en fait une question personnelle.

Alors pourquoi cet ostracisme envers cet homme reconnu de tous ? Pourquoi cette discrimination flagrante ?

En attendant, c'est une insulte envers la mémoire d'Auguste Triché, de sa famille.

C'est du mépris envers toutes celles et ceux, sportifs, citoyens qui se sont exprimés pour le droit à la reconnaissance et à la justice.

C'est une tache dans l'histoire du mouvement sportif romillon.

Cette insulte, ce mépris, cette tache, ça ne passera pas.

Merci à tous de vos messages de soutien, de votre engagement. La piste doit porter le nom d'Auguste Triché.

Nous ne renoncerons pas.

Partager l'article :

Les dernières actus

DE BRET À DUSSOPT, LE LONG CHEMIN DE CROIX DU PS

Congrès du Parti Socialiste À la faveur du congrès du Parti Socialiste et de la lecture croisée d’un portrait d’un ex socialiste devenu ministre du travail du gouvernement actuel, je me dis qu’en politique il...

DES VOEUX DE LUTTES ET DE VICTOIRES

L'actu du PCF La situation politique et économique nationale et internationale, les retraites avec l'annonce de l'organisation d'un débat public entre un parlementaire communiste et la députée LR de l'Aube, le 39e congrès du PCF......

LES « MILLIARDISES » POUR LA GRANDE MUETTE

413 milliards ? Mais ça se trouve sous les chenilles d'un char ! Macron augmente d'un tiers le budget de l'armée pour 2024-2030. En 1870, le maréchal Le Boeuf avait dit : « Nous sommes...
1 2 3 188

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram