UN CERTAIN 21 AVRIL

UN CERTAIN 21 AVRIL

19 avril 2024
Catégorie(s) :

Extrême droite

Par Camille Lainé

Il y a 22 ans, le 21 avril 2002 pour la première fois l’extrême droite accédait au second tour de l’élection présidentielle. Le choc. Immédiatement des millions de françaises et français étaient allé·es dans la rue pour dire non à l’extrême droite.

Pendant deux semaines des manifestations ont eu lieu tous les jours, un mouvement d’ampleur s’est lancé avec pour apogée le 1er Mai, 1 500 000 personnes étaient dans la rue pour dire que jamais l’extrême droite ne sera au pouvoir. Où sont-ils maintenant ?

Plus de 20 ans après, force est de constater que la banalisation a fait son oeuvre. Le RN est considéré comme un parti politique comme les autres à grands coups d’opération de com’ pour lisser son image et ça marche ! Marine Le Pen  voulu marquer sa différence avec son père et redorer le blason de son parti allant jusqu’à changer de nom. Cette stratégie est visiblement payante mais, même si la forme change, le fond et donc le danger restent les mêmes !

La droite sarkosyste a largement participé à banaliser l’extrême droite en reprenant toutes ses thématiques pour en récupérer les voix. N’oublions pas non plus le mandat de François Hollande qui a trahi la gauche et l’électorat populaire, faisant lui aussi monter la popularité du RN.

Les macronistes ont eux aussi une responsabilité, ils font le lit de l’extrême droite et s’en servent d’épouvantail pour rester en place. C’est aussi pour cela que le « barrage » républicain est de moins en moins efficace.

Les communistes se sont toujours dressés contre la peste brune, nous serons toujours un rempart face à l’extrême droite.

Mais malgré cela, il faut garder la tête froide, le libéralisme le plus profond, aussi dévastateur soit-il, n’est et ne sera jamais le fascisme. Les gouvernements d’extrême droite déjà en place en Europe le prouvent : réduction des droits des femmes, politique anti migrants, répression des oppositions etc…

Les communistes se sont toujours dressés contre la peste brune, nous devons continuer, qu’elle prenne comme visage Bardella, Le Pen ou Guitton, nous serons toujours un rempart face à l’extrême droite.

En portant l'ambition d’une autre société dont l’égalité, la justice, la fraternité, l’émancipation et la solidarité sont les principes moteurs, nous devons renvoyer les extrêmes droites à la place qui est la leur : « les poubelles de l'histoire ».

 

 

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram