¡NO BARDELLÁN!

¡NO BARDELLÁN!

5 juillet 2024
Catégorie(s) :

Après la décision irresponsable d' E. Macron, la France est plongée dans un brouillard après que les vents mauvais se soient accumulés chaque jour un peu plus. En ces temps où tout vacille, faut-il une nouvelle fois crier l’urgence démocratique à laquelle nous faisons face : tout faire pour barrer la route du pouvoir à l'extrême droite. C’est cet « impératif catégorique » au sens kantien* qui doit conduire tous les démocrates sincères à se rassembler. Que faire ? Se fier, toujours et en dépit de tout, à la véritable boussole de la gauche, celle qui l’a conduite à ne pas hésiter une seconde au regard de la gravité de l’enjeu. Peut-être le Nouveau Front Populaire n'est-il pas parfait. Mais l'ourdissage a été fait. Ce n'était certes pas la phase la plus complexe, ni la plus subtile du tissage, mais c'était la phase la plus fondamentale. À l'envi, de tous bords et jusqu'à l’outrance, on l'a critiqué, falsifié, on s'en est gaussé. Le patronat a épousseté l'épouvantail miteux de 36 et 68 : les investisseurs vont fuir, les entreprises tomber comme à Gravelotte, etc. Antienne usée et rocailleuse des exploiteurs pour effrayer les exploités.

Mais on ne peut lui enlever une vérité : il se place dans l’héritage historique qu’ont ouvert Thorez et Blum en 1936 en faisant front avec les radicaux contre la montée du fascisme. Du NPA aux sociaux-démocrates, des communistes aux écologistes, le Nouveau Front Populaire tente cet arc qu'on avait presque fini par nous faire croire improbable, mais seule manière de faire pièce efficacement à l’extrême droite. Ce cartel est certes mille fois assailli, mais il doit résister et consolider les digues. Le chemin est étroit, mais la gauche n’a pas d’autre choix que de l’emprunter pour repousser, à toute force, le spectre du pire pour le pays. Le 7 juillet, contre le fascisme outrancièrement fardé, le vote pour la liberté, l'égalité et la fraternité doit l'emporter. ¡No bardellán!

* Action inconditionnelle, juste et désintéressée du devoir, selon Emmanuel Kant (1724-1804).

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LE SURSAUT RÉPUBLICAIN, ENFIN !

Législatives Par Camille Lainé Coup de tonnerre dimanche dernier, alors que tous les sondages depuis les résultats du 1er tour annonçaient le RN premier voire même avec la majorité absolue, c’est le Nouveau Front Populaire...

L’HONNEUR DES ÉLECTEURS DE GAUCHE ET LES CAFOUILLIS DE F. BAROIN !

Second tour des législatives - Aube Une fois de plus, les électrices et électeurs de gauche de l’Aube se sont déplacés massivement ce dimanche pour faire barrage à l’extrême droite. Cette fois ci, ce sont...

IMPROBABLE PEU IMPOSSIBLE

Au-delà de l’apparent renversement entre les résultats du premier et du second tour des législatives, une ligne de force s'est dégagée : le rejet viscéral de la figure présidentielle et de sa politique brutale, pour...

PLUTÔT HITLER QUE FABIEN ROUSSEL

Par Cerise La vague brune du 30 juin a malheureusement fait tomber de nombreux députés de gauche dès le premier tour des législatives dont Fabien Roussel. Cette défaite a été commentée de nombreuses fois, à...
1 2 3 348

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram