LES CHIENNES NE FONT PAS DES CHATS

LES CHIENNES NE FONT PAS DES CHATS

31 mai 2024
Catégorie(s) :

Marine Le Pen était mimai à Madrid à une convention de dirigeants d’extrême droite, avec l'Argentin Javier Milei, Giorgia Meloni qui s’est, elle, contentée d’envoyer une vidéo... ; tribune d'où elle a harangué contre le "duo Macron‐Von der Leyen" au service du "séparatisme et de la submersion migratoire". Philippique de tréteaux de caf'conc', circonstancielle, qui ne l’empêche pas de prétendre, sur la grande scène médiatique, ne pas vouloir sortir de l’espace Schengen. Elle a aussi plaidé pour l'union des partis nationalistes en Europe, alliance transfrontalière de partis qui, par atavisme, défendent chacun bec et ongles leur pré carré national. Pas gagné quand on sait les divisions qui les opposent. Au Parlement européen, deux cohortes se tirent la bourre : celle des "Conservateurs et réformistes européens" sous la baguette de Meloni, et celle, "Identité et démocratie", où siègent les élus du RN, et qui a les yeux de Chimène pour Poutine.

S’exhiber avec de tels partenaires est un des exercices acrobatiques dont est coutumier le RN. Certains continuent de dire tout haut ce que Le Pen s’interdit de susurrer tout bas au nom de la fameuse et fumeuse "dédiabolisation". Le parti espagnol Vox n'a d'obsession que celle de réhabiliter la mémoire de Franco. Les Allemands de l’AfD, absents à Madrid mais alliés du RN à Strasbourg, ont rencontré des cadres néonazis pour envisager l’expulsion massive d’étrangers ou d’Allemands d’origine étrangère. Sur l'air de "Je t'aime... moi non plus"*, Le Pen annonçait récemment son "souhait" d'une rupture avec cet allié trop "toxique", et décrétait l'urgence "d'établir un cordon sanitaire" ! Divorce de raison... électorale. Mais elle reste pote avec Milei, qui s’attaque de façon brutale aux dépenses sociales de l’État, tout en pourfendant l’ultralibéralisme à Paris. "Avoir un bon copain, voilà ce qu’il y a de meilleur au monde", chantait Henri Garat. Et Bardella ? Disons que les chiennes ne font pas des chats.

* Chanson de Gainsbourg‐Birkin : oreilles pudiques s'abstenir.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram