450 000 EUROS DE CADEAUX POUR LE PROMOTEUR DU MULTIPLEX
De gauche à droite, Camille Lainé, JP cornevin, Hélène Bidard entourée de Bora Yilmaz, conseiller régional, Sandra Blaise conseillère régionale, également candidate sur la liste de la Gauche Unie pour le monde du travail et Gisèle Malaval.

450 000 EUROS DE CADEAUX POUR LE PROMOTEUR DU MULTIPLEX

3 mai 2024

Romilly sur Seine – Cinéma L’Eden

Le Conseil municipal réuni le 2 mai a examiné le compte administratif 2023 qui permet de mesurer ce qui a été concrètement réalisé. On y apprend notamment que le cinéma Eden a enregistré 450 000 euros de recettes pour cette année 2023.

Une recette qui avec Eric Vuillemin tombera chaque année dans l’escarcelle de M Aubry le promoteur du multiplexe. En effet, l’annonce du maire de Romilly de vouloir fermer l’activité cinéma à l’Eden n’a pas d’autre objectif. Tout le projet de Monsieur Aubry a été construit à partir de cette promesse du maire. Ainsi sans cette fermeture de l’activité cinéma il n’y aurait pas de projet de multiplexe. Le maire fait passer des intérêts privés en priorité au détriment de ceux de notre cinéma municipal public. Pourtant rien ne l’oblige, même juridiquement, à prendre une telle décision. Celle ci d’ailleurs appartient au seul Conseil municipal.

Un rééquilibrage en faveur du centre-ville est une nécessité

Pour l’association de défense du cinéma Eden ce patrimoine historique de la ville avec 110 ans d’histoire pourrait évoluer pour devenir un centre multiculturel avec maintien de l’activité cinéma tout en lui permettant avec quelques investissements, d’accueillir  du théâtre, de la musique et autres.

En plein coeur de la ville, à proximité des groupes scolaires et des lycées, cet Eden du 21e siècle pourrait s’inscrire dans un projet plus global de redynamisation du centre-ville qui, comme chacun le reconnaît, est en grande difficulté. Il est en effet nécessaire d’arrêter d’avoir toujours l’oeil tourné vers la zone commerciale pour servir les intérêts de grandes chaînes de distribution vendant des produits à très forte empreinte carbone car ils sont fabriqués à des milliers et des milliers de kilomètres de transports pour venir jusqu’à nous.

À Romilly, un rééquilibrage en faveur du centre-ville est une nécessité. L’Eden centre multiculturel peut y contribuer. Pour cela, le maire doit abandonner son projet de fermeture de l’activité cinéma de cet équipement.

Dans les semaines à venir, chaque élu du conseil municipal va être placé devant ses responsabilités car c’est là que tout doit se décider.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram