LE NOËL GÂCHÉ DE MONSIEUR MUSK

LE NOËL GÂCHÉ DE MONSIEUR MUSK

23 décembre 2023
Catégorie(s) :

L'homme le plus riche du monde a bien du souci : la grève des mécaniciens Tesla en Suède qui a débuté le 27 octobre, s'est propagée comme une traînée de poudre au Danemark, en Finlande et en Norvège. Tout cela à cause du refus de E. Musk de signer une convention collective avec les syndicats définissant salaires, temps de travail et avantages pour celles et ceux qui travaillent pour Tesla, car ni la Suède ni les autres pays concernés ne disposent de loi imposant un salaire minimal.

Cependant c'est la Norvège qui pose le plus de problèmes à Musk : c'est un pays très soucieux de l'environnement et d'abondante production électrique, 92% grâce aux barrages hydroélectriques ; 86% des véhicules neufs vendus en 2022 étaient d'ailleurs électriques, Tesla en tête. Donc un marché durable et très profitable.
Mais le Fonds Souverain de Norvège, l'un des principaux actionnaires de Tesla, vient de se ranger du côté des travailleurs, même s'il n'a pas l'intention de retirer ses investissements pour l'instant ; pour l'instant seulement. Le gestionnaire de ce fonds, la Norges Bank Investment Management, qui est le 7ème actionnaire de Tesla avec 6,8 Mds $, a déclaré que les entreprises dans lesquelles ils investissent doivent impérativement respecter les droits de l'homme et du travailleur et a invité Musk à le faire rapidement. Le Fonds de pension de l'État suédois (247 Mds $) et un Fonds de pension danois (24 Mds $) qui sont aussi actionnaires de Tesla ont fait de même.

Ce conflit, que M. Musk traite de « folie », est emblématique de l'importance que prend la responsabilité sociale de l'entreprise quand elle est adossée à un financement qui l'exige et, surtout, à de puissants syndicats qui peuvent mettre les profits à l'arrêt. Un monde parallèle et horrifiant pour Monsieur Musk.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram