EXCEPTION CULTURELLE

EXCEPTION CULTURELLE

28 septembre 2023
Catégorie(s) :

L’Unità du 27 juin 1971, alors organe du PCI, titre pleine page " Un serviteur des nazis ". Dans l’article : " L’actuel secrétaire du MSI*, G. Almirante, qui maintenant se rince la bouche quotidiennement avec un discours 'patriotique' et 'national', a été un laquais des nazis envahisseurs de notre pays ". Et de rappeler qu'il a signé l'ordre de massacrer ceux qui refusaient en juin 1944 de rallier la dernière armée mussolinienne de Salò : 83 mineurs de Massa Marittima accusés de collaboration avec « les bandits partisans » furent fusillés dans le dos, comme Mussolini l'exigeait. C'est encore lui qui fut rédacteur en chef de La Défense de la Race dès1938. Un beau pedigree qui ne l'empêcha pas d'être élu 11 fois député de 1946 à 1987. Et le voici aujourd'hui objet d'un scandale dans la ville toscane de Grosseto : la coalition réactionnaire du Conseil municipal a décidé de donner son nom à une rue nouvelle, et, pour faire bon poids, celui de E. Berlinguer à une rue adjacente, les deux rues aboutissant dans la rue de la Conciliation. Depuis 2018 le parti de G. Meloni, FdI, issu du MSI, réclamait une rue au nom d'Almirante dans cette ville. Malgré des mois de pétitions et de manifestations, le Conseil l'a fait, avec Bella Ciao entonné par les membres de l'Association nationale des partisans italiens sous les fenêtres de la mairie.

L'idée d'une équivalence entre un fasciste froid de la République de Salò et un dirigeant communiste charismatique qui a participé à la lutte antifasciste ne pouvait naître que chez des gens d'extrême droite, suivant peut-être la résolution européenne de septembre 2019 qui associe nazisme et communisme. En France, exception culturelle, ce sont des gens qui se prétendent de gauche qui font injure aux résistants communistes.

* Mouvement social italien, héritier du mouvement fasciste, fondé en 1946 par Almirante.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram