NON À LA MISE À MORT DU CINÉMA ÉDEN

NON À LA MISE À MORT DU CINÉMA ÉDEN

4 août 2023

Romilly-sur-Seine

Par Fethi Cheikh, Conseiller municipal, Président du groupe « divers gauche ensemble pour romilly »

Dans un courrier adressé à Éric Vuillemin, Fethi Cheikh, au nom du Groupe « Divers Gauche Ensemble Pour Romilly », dénonce la volonté de mise à mort de l’Éden pour des intérêts privés et avance les propositions du groupe et du Collectif de défense du cinéma.

« Monsieur le Maire,

Le Conseil communautaire du 27 juin a décidé de vendre un terrain en vue de l'implantation d'un multiplexe.

Ce projet est l'arrêt de mort de l'activité cinématographique du cinéma EDEN qui, situé au coeur de notre ville, participe à son animation mais est aussi une « institution » patrimoniale, culturelle et pédagogique, profondément enracinée dans l'histoire et la mémoire locale, puisqu'il ouvrit ses portes en 1913, avant d'être racheté par la Ville au début des années 1980, restructuré en profondeur pour lui donner un nouvel essor et élargir sa fonction première à d'autres activités du champ culturel, voire festif.

C'est pourquoi, nous avons voté contre la délibération relative à ce projet qui déshabille, une fois de plus, notre centre-ville pour rhabiller une zone périurbaine. Et nous sommes loin d'être assurés que la qualité d'un service public culturel fera l'objet d'une identique préoccupation entre les mains d'intérêts privés.

En 2014, un premier projet de multiplexe, globalement similaire dans sa conception et sa finalité, a dû être remis dans ses cartons. La population dans toute sa diversité s'était rassemblée, et s'est mobilisée sans relâche et sans faiblir pendant plus de deux ans pour dire « non » à la fermeture planifiée de ce cinéma.
Neuf années après, ayant une première fois trouvé porte close, c'est par la fenêtre que veulent aujourd'hui tenter de rentrer les intervenants privés. La problématique est donc restée la même et l'opposition d'hier se manifeste de nouveau aujourd'hui avec force parmi la population.

C'est pourquoi, compte tenu de son importance, nous vous demandons d'organiser un Conseil municipal extraordinaire portant sur cette question en y mettant sur table tous les tenants et aboutissants de ce dossier. Il est inconcevable que la majorité soit la seule à décider.

Par ailleurs, nous relayons par la présente, tout en la soutenant, la demande, faite ces derniers jours par le Collectif de défense du cinéma EDEN d'organiser une large consultation citoyenne afin de recueillir l'avis et les observations de la population sur ce sujet.

Par respect de l'expression publique, nous vous proposons de plus de différer l'octroi du Permis de construire jusqu'au terme de cette consultation. »

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram