UN LIVRE À LIRE ABOLUMENT !

UN LIVRE À LIRE ABOLUMENT !

6 juillet 2023
Catégorie(s) :

“Côte des Bar en Champagne - Histoire des terroirs et des hommes”

Claudine Wolikow, qui vient de disparaître, et Serge Wolikow, son mari, ont coécrit un ouvrage remarquable à tous points de vue.

Ce livre édité par SilvanaEditoriale fin 2022, en français et en anglais pour une diffusion internationale auprès de celles et ceux qui s’intéressent au monde du vin a été initié par CAP’C*. La première édition étant déjà épuisée, un retirage est en cours. La richesse de son contenu, la rigueur et l’intérêt des analyses présentées s’appuyant sur des années de recherches et une très grande expertise des auteurs en feront, à n’en pas douter, un ouvrage de référence. Le format choisi (24,5 x 28 cm), la qualité des illustrations et de la mise en page soignée en font un beau livre qu’il serait dommage de seulement feuilleter, d’autant que sa lecture en est aisée et agréable. Chacun découvrira dans cet ouvrage une foule d’informations sur un terroir, un vignoble et ses acteurs dont l’avenir était loin d’être écrit d’avance !

Dans le cadre de l’histoire nationale et de celle du vignoble de la Champagne, les auteurs s’attachent, dans tous les domaines, à montrer la singularité qui caractérise le vignoble de la Champagne méridionale, un temps exclu de l’appellation Champagne. Ils détaillent les combats qu’ont dû mener les vignerons aubois, emmenés par Gaston Cheq**, la ténacité et l’intelligence dont ils ont dû faire preuve pour gagner leur réintégration dans l’appellation Champagne et surmonter toutes les difficultés rencontrées - crise phylloxérique, nécessité de replanter la majorité des surfaces en Pinot noir en lieu et place du cépage Gamay, historiquement majoritaire, faire face au grand négoce Marnais, etc.

Une histoire mouvementée

Si le vignoble de la Côte des Bar, une dénomination qui apparaît au milieu des années 1990, représente aujourd’hui le quart de la surface de la Champagne viticole, il n’en a pas toujours été ainsi. Comment est-on passé d’un vignoble rabougri, dont les vignerons avaient du mal à écouler leur production, en vendant pour l’essentiel leurs raisins aux négociants, à la situation actuelle d’une certaine prospérité ? Claudine et Serge Wolikow montrent comment les vignerons aubois, grâce à la force de leurs actions collectives et d’une grande solidarité ont su construire des réponses et des structures adaptées (syndicat, coopératives, unions...) pour améliorer la qualité de leur production, développer progressivement l’élaboration du Champagne et aller pour certains (vignerons indépendants ou coopératives) jusqu’à la commercialisation. Une démarche qui permet de garder la valeur ajoutée sur le territoire, favorisant la redynamisation de celui-ci.

L’ouvrage aborde aussi la période contemporaine jusqu’au développement de l’oenotourisme en fête. Encore une innovation des vignerons aubois qui, indiquent les auteurs, « ont pour une grande part compris que la qualité de leur production et celle de l’offre culturelle avaient pour partie liée. Il serait bien hasardeux cependant de croire que c’est la fin de l’histoire pour la Côte des Bar et ses vignerons. L’histoire mouvementée dont ils sont le fruit est précisément là pour rappeler que rien jamais définitivement acquis ».


* Cap’C est une association de bénévoles, loi 1901, représentant le vignoble champenois de la Côte des Bar - www.cap-c.fr

** Gaston Cheq (1866-1937) : né et mort à Bar-sur-Aube est le leader principal de la révolte des vignerons de l’Aube en 1911. Il jouera un rôle primordial pour la réintégration de l’Aube dans l’appellation Champagne.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram