FRAGILITÉ

FRAGILITÉ

23 juin 2023
Catégorie(s) :

Selon une enquête publiée par le groupe de presse Funke, 33% des Allemands âgés de 18 à 35 ans trouvent « acceptable » la violence physique lors d’une dispute avec leur compagne, 34% ont admis avoir déjà été violents avec des femmes. L’Allemagne a compté en 2021 301 féminicides, ce qui, compte tenu du nombre d’habitants respectif, équivaut au double de la France, qui est déjà insupportable. Et il serait vain d’être satisfait de la comparaison.Le rapport du Haut Conseil à l’Égalité, en janvier 23, montre que « le sexisme ne recule pas en France. Au contraire, il perdure et ses manifestations les plus violentes s’aggravent. » 80% des femmes ont vécu des situations de sexisme et particulièrement dans le monde professionnel, pour les postes et les salaires, où les femmes cadres sont encore plus discriminées. 37% ont vécu des situations de non-consentement dans les relations sexuelles, 15% ont déjà subi des coups de leur partenaire ou ex partenaire et cela monte à 20% pour les 50-64 ans et 14% ont été victimes d’agression sexuelle.

Ce qu’il est intéressant de connaître est le point de vue des jeunes Français violents car ils représentent à la fois un échec d’éducation et un symptôme de société malade. Le rapport du H.C.E. montre que pour la génération des 25-34 ans , 23% des hommes pensent qu’il faut parfois être violent pour se faire respecter ( contre 11% de la population masculine) ; c’est une conséquence du phénomène #MeToo : ces jeunes hommes se sentent fragilisés, parfois en danger, et réagissent dans l’agressivité. 20% d’entre eux pensent qu’il faut se vanter de ses exploits sexuels pour se faire respecter et seuls 49% d’entre eux pensent que l’image des femmes véhiculée par la pornographie pose problème, ( contre 79% des plus de 64 ans). Loin d’aller vers une société progressiste et égalitaire, ce rapport montre en France un retour vers l’archaïsme du patriarcat, qui rassure les hommes en légitimant le pouvoir et la violence sur les femmes mais les oblige à se mettre en compétition entre eux, ce qui les fragilise en retour. Un type de société qui rend « acceptable » le fascisme, qui lui-même se chargera d’éliminer les plus faibles d’entre eux.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

TAXE LAPIN, LA NOUVELLE CAROTTE DU GOUVERNEMENT !

Annonces santé : Par Camille Lainé Gabriel Attal a présenté samedi 6 avril une série de mesures pour soi-disant lutter contre les déserts médicaux et faciliter l’accès au soin. Décidément notre premier ministre est adepte...

UNE TROMPERIE ÉNORME !

Pouvoir d’achat L’inflation continue d’augmenter. Tous les jours chacun peut estimer la perte de son pouvoir d’achat. La tromperie de Bruno Le Maire sur le panier prétendument garanti est énorme. Idem sur le prix de...

NOS AMIES LES FEMMES

Le magazine Femme actuelle vient de publier un classement des villes en fonction de la qualité de vie qu'elles offrent aux femmes sur 4 critères : l’offre de soins spécifiques, la sécurité, le cadre de...
1 2 3 323

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram