UNE FERMETURE INADMISSIBLE

UNE FERMETURE INADMISSIBLE

25 novembre 2022
par 

Piscine de Romilly-sur-Seine

PAR FETHI CHEIKH, CONSEILLER COMMUNAUTAIRE
POUR LE GROUPE D’OPPOSITION DE GAUCHE AU CONSEIL MUNICIPAL

L’annonce de la fermeture du « Centre Aquatique Les 3 Vagues » pour une durée de 2 mois vient d’être faite par le Président de la Communauté de communes et Maire de Romilly-sur-Seine, Éric Vuillemin. Cette décision est argumentée par « … la hausse importante du coût énergétique des factures de gaz à partir du 1er janvier 2023 ».

Dans la continuité de sa méthode autoritaire de gestion, nous déplorons le manque de concertation en amont de cette décision et l’absence de communication de toute projection prévisionnelle chiffrée du surcoût financier. Pour ma part, cette mauvaise nouvelle m’a été transmise par une association sportive avant même la réception, quatre jours après, d’un mail adressé à ce sujet aux membres du Conseil communautaire !

S’il est légitime, dans le contexte actuel, de chercher à faire des économies pour les deux collectivités, cela ne peut pas se faire par une diminution supplémentaire de l’offre locale de services publics, avec une mesure qui se surajoute à de nombreuses autres. Le tissu associatif, les scolaires, nos aînés… les Romillons subissent déjà de plein fouet la politique du Maire, mise en oeuvre avec ténacité depuis des années, de « rabotage » de l’offre communale de services publics et des subventionnements aux acteurs de la vie locale.

Eu égard à une situation extrêmement dégradée dans notre bassin de vie et avec l’intime conviction que toutes les alternatives n’ont pas été examinées avec attention pour abaisser les coûts énergétiques de cette structure, nous estimons qu’il est nécessaire d’annuler cette décision arbitraire ou, a minima, d’y surseoir immédiatement afin de procéder, avec les acteurs concernés et les élus, à une étude sérieuse de solutions moins « expéditives ».

Éric Vuillemin, membre du parti Les Républicains, incrimine à tout propos l’envolée des prix de l’énergie. Qu’il soit cohérent ! C’est la droite au pouvoir, dont son propre parti, qui a mis en place, en France et malgré de fortes oppositions et des mises en garde, l’ouverture à la concurrence du gaz et l’électricité, après l’avoir votée au Parlement européen ! La « crise » actuelle que nous traversons en est la conséquence directe.

La spéculation boursière des géants de l’énergie, sur fond de guerre en Ukraine, a permis à Total, Suez et à bien d’autres de réaliser des bénéfices énormes. Des privatisations, de l’obligation faite à EDF de revendre à un prix dérisoire de l’électricité aux « opérateurs privés » … le Maire ne dit rien, et prétend être le dos au mur pour justifier ses décisions.

Exiger du gouvernement un bouclier tarifaire pour les communes.

Par ailleurs, Laisser sans chauffage des bâtiments comme la piscine pendant tout l’hiver contribuera à accélérer l’usure « naturelle » de la construction et des équipements. C’est aussi aggraver les conditions de travail du personnel. C’est inadmissible ! C’est pourquoi nous demandons la réunion dans les plus brefs délais d’un Conseil municipal et communautaire extraordinaire pour examiner en toute transparence, avec des éléments concrets, toutes les solutions possibles pour pallier la situation, autres que la fermeture brutale unilatéralement décidée.

Des maires ont alerté en menaçant de ne plus payer leurs factures d’électricité et de gaz. Non pas par incivilité, mais au contraire avec un sens aigu de leurs responsabilités : être en mesure de continuer à remplir leur mission fondamentale d’assurer un service public de qualité et accessible à tous.

Des solutions sont aussi à rechercher dans la mobilisation de l’ensemble des élus des collectivités territoriales pour exiger du gouvernement un bouclier tarifaire pour les communes, le retour à un tarif réglementé du gaz et l’électricité et une autre politique énergétique. C’est par l’action collective des élus et des citoyens que nous obtiendrons le retour à une maitrise publique de l’énergie en France, pour éviter les fluctuations tarifaires du type actuel et garante de notre indépendance énergétique.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram