TROTTINETTES ÉLECTRIQUES : LA SOLUTION EXISTE POURTANT

TROTTINETTES ÉLECTRIQUES : LA SOLUTION EXISTE POURTANT

Romilly sur Seine - mobilité

Par Fethi Cheikh

Dans un récent article de presse, un commerçant du centre-ville faisait part de ses griefs à l’égard des utilisateurs de trottinettes électriques empruntant les trottoirs. C’est effectivement un problème avéré.

Mais la solution ne réside pas dans la stigmatisation de celles et ceux qui font usage de ce moyen de locomotion. À un moment où le prix des carburants s’envole, il n’est pas anormal de rechercher d’autres façons de se déplacer sur de courts trajets. Les trottinettes électriques comme les vélos font partie des solutions alternatives.

Dangereux, de se déplacer à deux roues en centre-ville.

Bien au-delà d’une focalisation sur les trottinettes électriques, le problème dans notre ville est bien plus large. Il est, en effet, particulièrement malaisé, sinon dangereux, de se déplacer à deux roues en centre-ville et en d’autres endroits de notre localité. En particulier aux heures « creuses » de soirée avec des automobilistes roulant à des vitesses notoirement excessives. Cela conduit tout naturellement des cyclistes, parfois en famille avec des enfants, à emprunter pour leur sécurité les trottoirs.

Cela fait des années que nous demandons au Maire des aménagements urbains adaptés* aux deux roues, sécurisés, qui permettent à leurs utilisateurs de circuler sans gêner les piétons. Une telle proposition, dont le caractère également écologique est évident, a déjà été adoptée par de nombreuses localités.

Résoudre de manière pérenne le problème ne se fera pas par l’opposition de tels uns à tels autres, ni même par des moyens sporadiques de répression. La solution existe. Nous l’avons maintes fois mise sur la table lors des débats municipaux*.

La responsabilité incombe par conséquent au Maire de Romilly dans son refus de la mettre en oeuvre.

* intervention de Fethi Cheikh au Conseil municipal du 27 juin 2020 portant sur la proposition d’aménagement des pistes cyclables provisoires.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram