UNE ARTIFICIALISATION DES TERRES QUI DONNE LE VERTIGE

UNE ARTIFICIALISATION DES TERRES QUI DONNE LE VERTIGE

17 décembre 2021
par 

Saint André Les Vergers - TCM

Ce sont les municipalités élues en 2020 qui feront ou pas la transition écologique. De ce point de vue, il n’y a pas grand-chose à attendre de celle de la commune de Saint André Les Vergers.

Les cinq élu-es de l’opposition issus de la liste menée par JP Cornevin aux dernières élections municipales ont exprimé publiquement leur point de vue concernant l’artificialisation effrénée des terres cultivables dans cette commune.

Ils viennent de demander à Mme la Maire de la commune de reconsidérer en urgence la superficie de la ZAC (zone d’aménagement concerté) d’Échenilly. Ils considèrent que son ampleur de 52 hectares, imaginée il y a plus de 20 ans, est en complet décalage avec les enjeux environnementaux d’aujourd’hui :

« La vitesse avec laquelle les constructions remplacent les terres cultivables donne le vertige, et nous ne sommes malheureusement qu’à la moitié de cette urbanisation massive. Il faut réagir ! La municipalité ne peut pas ignorer plus longtemps cette situation qui aura à moyen terme des répercussions directes sur la qualité de vie des habitant-es, et sur l'environnement local.

L'artificialisation des sols est aujourd'hui l'une des causes premières du changement climatique et de l'érosion de la biodiversité. La transformation d'un espace naturel comme celui d’Échenilly en sol artificialisé, modifie, voire détruit, l'habitat des espèces animales ou végétales. En outre, un sol artificialisé n'absorbe plus de CO2 et participe donc à la hausse des températures. Il perd également sa capacité à absorber l'eau de pluie, multipliant ainsi les risques d'inondations.

Hier au milieu des champs, demain au milieu d’un espace hyper urbanisé

Il nous faut prendre conscience de cette réalité et prendre notre part dans ce combat pour la planète. C’est pourquoi notre projet prévoyait une partie de ces terres pour l’agriculture bio. Déjà, les habitant-es de la ZAC d’Échenilly prennent conscience de la situation. Hier au milieu des champs, ils seront demain au milieu d’un espace hyper urbanisé et perdront la qualité de vie qu’ils sont venus chercher. Les quelques mètres carrés de bande verte n’y changeront rien.

C'est pour lutter contre le grignotage des sols que le gouvernement a fait de l'artificialisation des sols une mesure phare de son projet de loi climat. Le texte, qui pourtant n’est pas à la hauteur des enjeux, prévoit de diviser par deux sur les dix prochaines années l'artificialisation des sols. Mme la Maire s’appuie sur le plan local de l’habitat pour justifier cette artificialisation à outrance des terres que l’on observe dans notre commune... »

Le débat sur le projet de territoire de Troyes Champagne Métropole, qui doit s’ouvrir prochainement sera sans doute l’occasion de porter cette question de l’hyper-concentration des villes, qui plus est, se fait au détriment de la ruralité.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram