CRÉATION DU COMITÉ LOCAL DES JOURS HEUREUX À ROMILLY SUR SEINE

CRÉATION DU COMITÉ LOCAL DES JOURS HEUREUX À ROMILLY SUR SEINE

3 décembre 2021
par 

Par Dany Bouteiller

La candidature de Fabien Roussel à l’élection présidentielle, se fixe pour objectif de rétablir la justice sociale, de construire et de mettre en oeuvre des réformes heureuses plaçant l’humain et la planète au coeur de tous les choix.

La section de Romilly du PCF propose aux habitants de notre bassin de vie d’agir ensemble pour le monde du travail avec la création dans son arrondissement d’un comité des jours heureux. S’il s’agit d’un lancement, nous allons créer les conditions d’un rassemblement encore plus large.

Pour cela, jusqu’à l’élection présidentielle, nous allons ouvrir des espaces de construction et d’initiatives afin d’agir en direction de la population pour porter des propositions et construire des mobilisations.

Ce comité ne sera pas un simple soutien à la candidature de Fabien Roussel mais bien un comité d’initiatives pour le mouvement de transformation de la société que nous voulons faire grandir.

La situation du pays, les nombreuses urgences humaines, sanitaires, sociales, économiques, écologiques et le besoin de luttes puissantes, ainsi que d’une alternative politique pour y répondre montrent le besoin d’une telle dynamique.

Ce comité sera un lieu d’échanges, d’unité et d’actions concrètes

Dans une situation de combat de classe exacerbé, la candidature de Fabien Roussel est un atout décisif pour politiser les enjeux, elle est essentielle au regard de la perte de repères idéologiques.

Notre comité local des jours heureux prendra dans les semaines à venir de nombreuses initiatives publiques, d’abord sur l’emploi, la santé, la pouvoir d’achat, les services publics.

Ces premiers thèmes feront l’objet de débats publics, des mesures de circonstances ne pourront suffire, seule une vision partagée de l’avenir et une convergence des luttes permettront d’inverser le rapport de force pour sortir d’un modèle économique néolibéral dévastateur pour les vies humaines et l’environnement. Les objectifs de notre comité seront d’être un point de ralliement, d’entraide, d’accueil pour les citoyens qui subissent cette politique.

Nous ambitionnons également de rassembler localement le plus grand nombre pour peser ensuite nationalement sur les politiques menées, enrichir la déclaration du 27 mai 2020 relative aux principes qui doivent gouverner une société des jours heureux, participer à la mise en oeuvre de ce projet de société, approfondir la critique du néolibéralisme, de son idéologie et de l’impasse vers lequel il nous mène.

Dans le calendrier de notre campagne, la bataille pour l’emploi sera décisive dans l’identification de notre projet politique, un premier rendez-vous est d’ores et déjà fixé le vendredi 10 décembre à 18 h au siège du PCF, 66 rue de la Boule d’or, pour échanger autour de l’emploi et de la réindustrialisation, après une introduction par vidéo.

Ce thème pour cette 1ère rencontre citoyenne n'est pas pour nous anodin. Nous sommes en effet dans une ville et un bassin de vie qui ont énormément souffert et qui souffrent encore de ces stratégies patronales de délocalisations de productions textiles vers les pays à très bas salaires.

Parallèlement, au cours des prochaines semaines, des points de rencontres seront organisées, des permanences s’établiront au siège du Parti Communiste Français à Romilly.

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram