APRÈS LA MÉDIATHÈQUE PIERRE GUILLAUMOT, POURQUOI PAS LA PISTE D'ATHLÉTISME AUGUSTE TRICHÉ ?

APRÈS LA MÉDIATHÈQUE PIERRE GUILLAUMOT, POURQUOI PAS LA PISTE D'ATHLÉTISME AUGUSTE TRICHÉ ?

Par Joë Triché                                      Romilly sur Seine

À cette question, Eric Vuilemin, Maire de Romilly et Président de la Communauté de Communes doit répondre.

Sur sa proposition, ces deux collectivités viennent de décider de donner le nom de Pierre Guillaumot à la médiathèque intercommunale.

Une décision tout à fait justifiée, votée à l'unanimité pour, à notre avis, deux raisons essentielles.

Mr Guillaumot, par ses recherches sur l'Histoire denotre ville se traduisant par de nombreux écrits, a permis d'enrichir les connaissances de notre population. Passionné par la musique classique, il fut aussi présentateur reconnu et apprécié lors des différents concerts de l'Harmonie municipale et de l'Harmonie des ateliers SNCF.

C'est donc une décision qui correspond pleinement aux différentes recommandations établies en matière de dénomination des édifices et équipements publics. Parmi celles-ci, il est indiqué que " la dénomination attribuée à une voie où à un édifice public doit être conforme à l'intérêt local " et de préciser " dès lors, l'intérêt local tend à privilégier des personnages ayant marqué l'Histoire locale ". C'est le cas évidemment de Pierre Guillaumot dans le domaine culturel comme c'est aussi le cas d'Auguste Triché dans le domaine du sport.

En effet tous deux, et bien d'autres à Romilly, ont véhiculé une image positive de leur ville. D'ailleurs, s'agissant d'Auguste Triché, les sportifs
et dirigeants ont réaffirmé cette reconnaissance et approuvé cette demande pour que la piste d'athlétisme porte son nom. Une proposition
soutenue bien au-delà de notre ville et appréciée très largement parmi la population romillonne.

Mais alors pourquoi cet entêtement de la municipalité et du maire ? Des motivations inavouées seraient-elles la cause de ce refus ?

Pourtant sur ce dossier, le maire et sa majorité ne devrait retenir qu'une seule chose : En donnant le nom d'Auguste Triché à la nouvelle piste
d'athlétisme, nous honorons un dirigeant sportif, un entraîneur qui a marqué notre ville en formant de nombreux athlètes aux performances
régionales, nationales voire internationales.

Nous osons encore espérer que ce refus n'est pas définitif et que le bon sens et la raison finiront par l'emporter.

Ce serait tout à l'honneur du Conseil municipal de Romilly et la meilleure réponse à notre question : " après la médiathèque Pierre Guillaumot pourquoi pas la piste d'athlétisme Auguste Triché. ”

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram