VERTIGE DE LA PENSÉE LIBÉRALE

VERTIGE DE LA PENSÉE LIBÉRALE

9 juillet 2021
par 
Catégorie(s) :

E. Macron adore faire des discours, surtout devant un public captif. On l'a connu ainsi inquiet, attentif, admiratif, au chevet de l'hôpital public et de ses difficultés depuis la crise du covid ; il fallait sauver l'hôpital et venir au secours des soignant.e.s.

Résultat dans le Grand-Est : l'ARS, en octobre 2020, en pleine crise covid, décide de supprimer 378 lits d'hospitalisation, au grand profit du privé. J. Castex avait déjà dit à la même date que le meilleur moyen de soulager l'hôpital était de ne pas tomber malade ; car il y a des gens assez vicieux pour décider de tomber malades rien que pour embêter le personnel hospitalier. Abysses de la pensée politique macronienne.

Depuis 2018 l'organisme public qu'est Météo France doit supprimer 500 postes sur 3000, donc diminuer fortement une présence sur le terrain qui permet d'affiner des prévisions qui sont vitales en mer et en montagne, ou essentielles pour l'agriculture et l'élevage, surtout en cette période de bouleversements climatiques. La fuite récente des analyses du GIEC, annonçant une montée des périls plus rapide que prévue si rien n'est fait de manière radicale contre les émissions de gaz à effets de serre, a été vertement critiquée : quelle idée d'affoler les populations...

Le mieux est de ne pas en parler... C'est d'ailleurs la position du Sénat, à majorité de droite, qui vient de mettre un terme au projet de référendum pour inscrire dans l'article premier de notre Constitution, le fait que « la République française garantit la préservation de l'environnement et de la diversité biologique » Il préférait « agit » : c'est toute la différence entre interdire la fabrication du plastique et interdire les pailles en plastique. Trop d'intérêts économiques étaient en jeu, et la droite et les libéraux de tout poil ne plaisantent pas avec le profit. Le profit plutôt que la vie. Absurdité.

Avril 2022, élection, nouvelle (et dernière ?) chance de mettre enfin l'économie au service des humains. Portons-la de toutes nos forces !

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram