VIENS VOIR LES COMÉDIENS, VOIR LES MUSICIENS... ILS ARRIVENT...

VIENS VOIR LES COMÉDIENS, VOIR LES MUSICIENS... ILS ARRIVENT...

28 mai 2021

Artistes, comédiens, intermittents du spectacle et public ont manifesté samedi dernier à Troyes. Un événement organisé par le collectif Arts en résistance. Près de 180 personnes étaient présentes pour déambuler dans les rues.

Eh bien ils sont là au théâtre de Champagne rebaptisé « théâtre du peuple » (on se croirait pendant la commune, et c'est tant mieux).
Ils et elles veulent vivre, travailler exister, être reconnus comme essentiels. La culture est essentielle, qu'ils, elles continuent de nous faire danser, rêver, chanter, penser… penser.
Départ de la place Jean Jaurès pour une première prise de parole puis déambulation dans les rues de Troyes, particulièrement animées avec l’ouverture des terrasses des cafés.
Arrêt devant le théâtre de Champagne pour un « moment spectacle » : musique, chants, danse, acrobatie… avant de repartir vers la Préfecture de l’Aube pour rejoindre la place de la marie de Troyes pour un happening symbolique avec les manifestants couchés par terre… signification de la mort des intermittents si les revendications ne sont pas prises en compte rapidement.
Obtenir un tiers lieu culturel à Troyes
Le collectif revendique la reconduction de l’année blanche pour les intermittents, l’abandon de la réforme de l’assurance chômage, et demande un plan de relance pour la culture au niveau national et local, ou encore l’obtention d’un tiers lieu culturel à Troyes ou l’agglomération.

Manif        Anna

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram