POUR UNE PAIX DURABLE ENTRE PALESTINE ET ISRAËL

POUR UNE PAIX DURABLE ENTRE PALESTINE ET ISRAËL

A l’appel du MRAP, LDH, Cimade, CGT, SUD éducation, PCF, France Insoumise, Génération.s Aube et d’autre organisations, près de 70 personnes, dont une vingtaine de communistes étaient rassemblées ce samedi 22 mai, place de l’Hôtel de Ville à Troyes.
L’ensemble des organisations signataires ont lu la déclaration suivante :

« Gaza est la cible de bombardements intensifs depuis le début de la semaine. Les frappes israéliennes ont tué à Gaza des centaines de Palestinien.ne.s, des hommes, des femmes, des enfants. On dénombre des centaines de blessé.e.s. Des milliers de personnes sont sans abri. Il s’agit d’une punition collective infligée à une population civile déjà gravement touchée par le blocus imposé par Israël depuis 14 ans.
Les habitant.e.s palestinien.ne.s de Jérusalem se sont révoltés ces derniers jours face à une montée en puissance des provocations de la part des colons, de l’extrême droite et de la police israélienne.
Le gouvernement israélien n’a cessé d’accroître la pression et la violence, tout en laissant le champ libre aux colons. La révolte a gagné les villes d’Israël où la minorité palestinienne n’en peut plus des discriminations, des refus de permis de construire, des démolitions de maisons et d’être considérée comme des citoyen·ne·s de seconde zone.

Les affrontements de ces derniers jours ne sont que la conséquence de décennies de politique de plus en plus dominée par l’extrême droite raciste suprémaciste en Israël.

Nous saluons le courage des citoyen.ne.s israélien.ne.s, juives/juifs comme palestinien.ne.s, qui ont eu l’audace de braver la police israélienne en solidarité avec le peuple palestinien chassé et massacré pour des motifs mercantiles et racistes.
Dans ce contexte, la « communauté internationale » se contente comme à son habitude à des appels au calme et des exhortations à la retenue, renvoyant dos à dos l’occupant et l’occupé, incapable de jouer un rôle positif.
Il faut des actes forts pour en finir avec l’impunité d’Israël. Le gouvernement français doit sortir de son silence et travailler à dénoncer la politique israélienne et ses agressions contre les Palestinien.ne.s. Il doit cesser aussi toute vente d’armes au gouvernement Netanyahou.

Comme à l’appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens :

Soutenons le peuple palestinien et le droit international qu’Israël viole tous les jours sans susciter de réaction internationale.

Exigeons des sanctions, la suspension des accords d’association et la traduction devant la justice internationale de tous les criminels de guerre israéliens.

Même si nous ne pouvons que nous réjouir du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas entré en vigueur vendredi matin, nous continuerons à manifester notre solidarité avec un peuple colonisé, massacré et spolié tous les jours.

Pour une paix durable entre Palestine et Israël »

Partager l'article :

Les dernières actus

POUR UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE, LAÏQUE, FÉMINISTE ET DÉMOCRATIQUE

Un air de Fête de l’Huma régnait ce dimanche au coeur de Paris. Les stands des sections parisiennes installés place Stalingrad assuraient le casse-croûte, pendant que les groupes de musique faisaient monter l’ambiance. Le temps...

Emmanuel Macron

qui, après la tragédie en mer du Nord, parle d'une Europe endeuillée dans ses valeurs humanistes, de soutien inconditionnel aux familles des victimes, mais impose aux migrants, qui pour la plupart viennent de pays en...
1 2 3 62

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram