BIG BANG

28 mai 2021
Catégorie(s) :

Impensable il y a quelques mois encore, le mariage de TFI et M6 créerait un mastodonte fort d’un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros. Lancée avec la bienveillance de l’Élysée, cette opération très politique s’avère néanmoins risquée, car soumise à l’avis de l’Autorité de la concurrence. À eux deux, TF1 et M6 possèdent neuf chaînes de la TNT gratuite, tandis que la loi interdit à un même groupe d’en détenir plus de sept. Par ailleurs, en fusionnant, TF1 et M6 contrôleraient 70 % des encarts publicitaires. Une situation de quasi-monopole.

Mais voyons au-delà, car cette affaire concerne d’abord et avant tout la concentration des modes de traitement de l’information au sens large. La monumentale fusion entre TF1 et M6-RTL deviendrait l’un des exemples les plus emblématiques. Dès lors que les actionnaires des grands médias comptent au nombre des plus grosses fortunes du pays, qu’ils se partagent l’essentiel des groupes, qu’ils tirent leurs ressources des secteurs les plus dynamiques de l’économie mondiale (industrie du luxe, travaux publics, armement, Internet), que reste-t-il du pluralisme et de la bataille démocratique des idées ? Nous voilà bien loin des bases jetées par le CNR, à la Libération, qui définissait le paysage médiatique comme un espace de « liberté de conscience, de pensée et d’expression, indépendant des puissances d’argent ». Au XXIe siècle, plus que jamais, la liberté et l’indépendance des médias sont mises à mal…

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram