BIG BANG

28 mai 2021
par 
Catégorie(s) :

Impensable il y a quelques mois encore, le mariage de TFI et M6 créerait un mastodonte fort d’un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros. Lancée avec la bienveillance de l’Élysée, cette opération très politique s’avère néanmoins risquée, car soumise à l’avis de l’Autorité de la concurrence. À eux deux, TF1 et M6 possèdent neuf chaînes de la TNT gratuite, tandis que la loi interdit à un même groupe d’en détenir plus de sept. Par ailleurs, en fusionnant, TF1 et M6 contrôleraient 70 % des encarts publicitaires. Une situation de quasi-monopole.

Mais voyons au-delà, car cette affaire concerne d’abord et avant tout la concentration des modes de traitement de l’information au sens large. La monumentale fusion entre TF1 et M6-RTL deviendrait l’un des exemples les plus emblématiques. Dès lors que les actionnaires des grands médias comptent au nombre des plus grosses fortunes du pays, qu’ils se partagent l’essentiel des groupes, qu’ils tirent leurs ressources des secteurs les plus dynamiques de l’économie mondiale (industrie du luxe, travaux publics, armement, Internet), que reste-t-il du pluralisme et de la bataille démocratique des idées ? Nous voilà bien loin des bases jetées par le CNR, à la Libération, qui définissait le paysage médiatique comme un espace de « liberté de conscience, de pensée et d’expression, indépendant des puissances d’argent ». Au XXIe siècle, plus que jamais, la liberté et l’indépendance des médias sont mises à mal…

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram