« LAISSEZ-NOUS TRAVAILLER ! »

« LAISSEZ-NOUS TRAVAILLER ! »

21 mai 2021
Catégorie(s) :

Dimanche matin sous un soleil inattendu, le chanteur H.K., que les participants à la Fête de l’Huma ont déjà apprécié, est venu soutenir le Collectif Arts en Résistance qui occupe depuis plus d’un mois le Théâtre de Champagne à Troyes rebaptisé « Théâtre du Peuple ».

C’est devant plus de cinq cents spectateurs et spectatrices ravi.e.s que l’artiste accompagné des « Saltimbanks » locaux et du groupe Son’Risa est venu offrir un concert de plus d’une heure avec des morceaux repris en choeur par un public troyen endiablé.
Citons parmi ces différents titres : « Danser encore », « sans haine sans arme et sans violence » ou encore « on lâche rien », morceau bien connu des militants politiques et syndicaux en manif.
À cette occasion les artistes mobilisé.e.s depuis des mois ont rappelé leurs principales revendications pour lesquelles elles et ils occupent le Théâtre de Champagne après le Théâtre de la Madeleine à Troyes, à l’instar du Théâtre de l’Odéon à Paris :
La prolongation de « l’année blanche » pour les intermittents du spectacle
Un plan d’aide d’urgence pour les non indemnisés
Le retrait de la « réforme » de l’assurance chômage
Un plan de relance concerté et pérenne pour le secteur de la culture
Un moment revendicatif et festif qui a permis aux artistes présents de s’exprimer enfin devant un public et a celui-ci de sortir un peu de la torpeur d’un confinement qui dure depuis trop longtemps.
Une matinée qui s’est finie par le cri du coeur des artistes que l’on peut résumer ainsi par « laissez-nous travailler ».

photo foule       slogan       spectacle

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram