IL EST TEMPS !
Au centre, Éliane Romani, tête de liste régionale (EELV), lors de sa visite dans l’Aube, entourée de Ghislain Wysocinski (CAP Écologie) qui conduit la liste dans notre département et Amandine Solet (PCF) en deuxième place.

IL EST TEMPS !

21 mai 2021
par 

L'Aube est bien loin de Strasbourg et si les élections régionales ne semblent pas enthousiasmer les foules, c'est peut-être parce qu'on ne voit pas en quoi cela peut changer la vie quotidienne. Et pourtant... La liste « Il est temps ! Pour l'écologie et la justice sociale en Grand-Est » emmenée par Éliane Romani et soutenue, entre autres, par EELV, le PS et le PCF, propose des avancées autour de 5 axes. Nous vous proposons cette semaine le premier : relier et dynamiser les territoires.

Relier, c'est d'abord développer le ferroviaire public, en ouvrant par exemple au public la ligne Troyes/Reims pour relier les deux plus grandes villes du pôle champenois ; c'est permettre ensuite un contournement du bassin parisien, sur l'axe Reims-Châlons-Troyes-Laroche Migenne-Orléans en rouvrant des lignes désaffectées et en électrifiant des tronçons.
Il est prévu aussi d'amplifier la fréquence des trains, surtout aux heures de pointe, tout en maintenant à bord des contrôleurs et des personnels d'accueil. La fréquence des bus sera aussi augmentée, et le nombre de lignes d’autocar le long des grands axes (routes départementales) intensifié. Et pour encourager le transport en commun régional, la gratuité pour les moins de 25 ans et des tarifications sociales étendues seront proposées pour le TER, le bus et le car. Afin de limiter la pollution et les camions sur les routes le fret ferroviaire sera relancé, notamment pour le transport des céréales en Champagne-Ardenne.
Le vélo, bien sûr, sera favorisé : investissements dans les projets de vélo-routes régionaux, et dans les projets de voies cyclables facilitant les trajets domicile travail ; soutien financier des projets de voies vélos du village jusqu'à la gare la plus proche ; subvention régionale pour l’achat d’un vélo électrique ; équipement des agents régionaux en vélos électriques.

Dynamiser, c'est lutter contre la désertification des centres-ville et des centres-bourg. Le programme prévoit donc d'arrêter de soutenir des projets de zone commerciale périphérique, ou des plates-formes logistiques géantes, et de conditionner les aides de la Région aux projets de revitalisation urbaine. Les commerces de proximité et les initiatives des circuits courts seront, en revanche, soutenus. Les services publics seront étendus en quantité et en qualité et les usagers pourront participer à leur gestion de manière démocratique.
Il est prévu aussi d'accélérer la rénovation des logements existants, notamment grâce à l'isolation thermique et phonique, et d'abord dans les quartiers populaires, pour éradiquer l'habitat insalubre. Cela en plus de la construction de nouveaux logements sobres en énergie.
Les friches industrielles, qui sont nombreuses dans l'Aube, verront la mise en place d'un programme de dépollution et, quand c'est possible, la valorisation touristique du passé industriel qu'elles représentent.
Pour assurer l'égalité des territoires, l'accès au numérique, aujourd'hui indispensable, doit être obtenu partout, y compris dans les zones blanches, grâce à un réseau de qualité, peu consommateur en énergie : l’accessibilité de bonne qualité doit se faire par fibre au plus près des besoins, avec un partage terminal frugal en ressources, indépendant technologiquement, à la technique robuste, au nombre limité d’antennes : la 4G, pas la 5G.

Enfin, pour protéger les territoires face au changement climatique (canicules, inondations...) la Région favorisera la protection des ressources naturelles : protection des nappes d'eau potable, stockage, barrages, protection des milieux humides. Un plan de désimperméabilisation des sols sera prévu pour lutter contre les inondations et un coup d'arrêt sera mis à l'artificialisation des sols qui réduit dangereusement la capacité de production alimentaire des terres agricoles.

Ce ne sont là que quelques exemples du premier axe du programme « pour une région écologiste, citoyenne et solidaire ». Il ne doit pas y avoir de territoire abandonné et le maître mot est synergie.

Parmi les candidat.e.s de la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes « Il est temps ! » conduite par Éliane Romani, deux sont présenté.e.s par le PCF :
Amandine Solet, à la deuxième place, et Jérôme Boutte, à la septième.
Nous vous les présenterons la semaine prochaine...

Partager l'article :

Les dernières actus

UNE FÊTE D’HUMANITÉ

Les 10, 11 et 12 septembre 2021, la Fête de l'Humanité a une nouvelle fois fait vivre la fraternité, l’échange, le débat d’idées. Un nouveau week-end de débats, d’émotions, de joie, de rires, d'expositions et...

UNE RÉUSSITE POUR L’AUBERGE CHAMPENOISE

Les militant.e.s du PCF de l’Aube se sont investis sans compter durant plusieurs mois, pour préparer la Fête de l’Humanité dans les conditions particulières que l’on connaît. Ils et elles ont été recompensé.e.s de leurs...

Fethi CHEIKH, nouveau Président de la Mutuelle AUBEANE

À la suite de son assemblée générale, la mutuelle AUBEANE a élu le nouveau bureau de son conseil d'administration, avec un nouveau Président, Fethi CHEIKH, jusqu'ici trésorier. Issu de la fonction publique territoriale, Fethi CHEIKH,...

LA FÊTE A ENCORE BESOIN DE VOUS

Pour couvrir les surcoûts engendrés par la pandémie, la vente du bon de soutien à l’Humanité continue. Vous pouvez toujours vous le procurer à la fédération de l’Aube du PCF, la semaine de 10h00 à...
1 2 3 46

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram