UN 1ER MAI MASQUÉ MAIS PAS MUSELÉ

UN 1ER MAI MASQUÉ MAIS PAS MUSELÉ

30 avril 2021
par 
Catégorie(s) :

Le 1er mai est la journée internationale des droits des travailleuses et des travailleurs. Le PCF y participe activement, lors des traditionnelles manifestations, mais aussi en vendant son muguet militant.

Comme l’année dernière et parce que la situation sanitaire reste dégradée, nous ne pouvions pas cette année encore réaliser cette vente directe au niveau où nous le souhaitions.

Néanmoins, notre détermination à défendre les droits des travailleuses et des travailleurs est plus forte que jamais dans cette période de crise sanitaire et économique. C'est le sens de notre mobilisation pour un 1er mai de lutte et d'espoir.

Le PCF propose de construire avec vous un nouveau pacte pour la France qui ouvre la voie aux jours heureux : pour sortir la santé des mains des logiques marchandes et des laboratoires pharmaceutiques ; pour nous libérer du poids de la finance et faire jouer un autre rôle aux banques et aux assurances, pour créer des emplois ; pour ouvrir enfin l'espoir pour chacun.e d'avoir un emploi stable, correctement rémunéré. Nous voulons porter le SMIC à 1500 euros nets tout de suite, pour toutes et tous ! Et une hausse générale des salaires.

Pour soutenir notre action et ces propositions, nous vous proposons comme en 2020, l'achat d'un brin de muguet virtuel en faisant un don en ligne en allant sur le lien internet suivant :

https://www.pcf.fr/le_muguet_du_1er_mai

Ce don peut être fait sur ce site jusqu’ au 5 mai. Il ouvre droit à une réduction d'impôt de 66 % de la somme versée.

Il est aussi possible d’envoyer votre don par chèque directement à :

Fédération de l’Aube du PCF 22 ter Avenue Anatole France 10000 Troyes

(chèque à l’ordre de ADF PCF 10)

Partager l'article :

Les dernières actus

POUR UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE, LAÏQUE, FÉMINISTE ET DÉMOCRATIQUE

Un air de Fête de l’Huma régnait ce dimanche au coeur de Paris. Les stands des sections parisiennes installés place Stalingrad assuraient le casse-croûte, pendant que les groupes de musique faisaient monter l’ambiance. Le temps...

Emmanuel Macron

qui, après la tragédie en mer du Nord, parle d'une Europe endeuillée dans ses valeurs humanistes, de soutien inconditionnel aux familles des victimes, mais impose aux migrants, qui pour la plupart viennent de pays en...
1 2 3 62

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram