PERSÉVÉRANCE : ROMILLY, 1895.

9 avril 2021
par 
Catégorie(s) :

Alors que notre système de santé souffre, que la vaccination pour tous nous est promise, promise mais sans vaccin, on apprend que ce manque, cette lenteur, n’est due qu’aux firmes pharmaceutiques qui espèrent tirer un profit considérable de cette pandémie. Nos dirigeants les accompagnent en n’ayant aucune vision mondialiste et préférant les vaccins occidentaux.

Les communistes font une proposition qui devrait être partagée par tous et qui consiste à réclamer en quelque sorte des vaccins universels et « apolitiques ».

Les vaccins doivent être un bien commun de l’humanité. Il faut extraire vaccins et médicaments des appétits financiers. Pas de propriété privée sur les brevets !

En 1895 à Romilly sur Seine eut lieu le Congrès national du POF (Parti Ouvrier Français). Jules Guesde, Etienne Pédron et Paul Lafargue y lancèrent un pavé dans la mare capitaliste réclamant « la monopolisation des médicaments par l’État ».

Ce qui indique bien que, si l’idée est vieille, l’exigence est actuelle.

Partager l'article :

Les dernières actus

POUR UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE, LAÏQUE, FÉMINISTE ET DÉMOCRATIQUE

Un air de Fête de l’Huma régnait ce dimanche au coeur de Paris. Les stands des sections parisiennes installés place Stalingrad assuraient le casse-croûte, pendant que les groupes de musique faisaient monter l’ambiance. Le temps...

Emmanuel Macron

qui, après la tragédie en mer du Nord, parle d'une Europe endeuillée dans ses valeurs humanistes, de soutien inconditionnel aux familles des victimes, mais impose aux migrants, qui pour la plupart viennent de pays en...
1 2 3 62

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram