Pas de profit sur la pandémie

Pas de profit sur la pandémie

Par Anna Zajac  

Conseil municipal de Troyes du 1/04/2021

Les vaccins et les traitements anti-pandémiques doivent être un bien public mondial, librement accessible à tous.

Depuis un an La COVID-19 et les variants se propagent comme un feu de forêt. L’espoir de pouvoir en finir avec cette pandémie se dessine avec l’arrivée des vaccins. Jamais un vaccin n’aura été trouvé si vite pourtant les gros laboratoires ont traîné les pieds avant de se lancer, une fois les fonds publics garantis. Pour information l’Union européenne a conclu, dans le plus grand secret, des contrats avec les entreprises pharmaceutiques pour financer la recherche et les capacités de production pour un montant estimé à 2,1 milliards d’euros.

Aujourd’hui ces labos s’accaparent la recherche, refusent de partager le savoir et font monter les prix.

Un autre virus très dangereux menace la solidarité internationale : la finance et sa très influente branche des Big Pharma qui a décidé de faire de l’argent sur la pandémie.

En France et en Europe, l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) lancée le 30 novembre 2020 fait campagne afin que la Commission européenne légifère pour une levée des brevets, qu’elle prenne des mesures pour faire des vaccins et des traitements anti-pandémiques un bien public mondial, librement accessible à tous.

Je propose que la ville de Troyes s’engage en soutien à cette campagne d’initiative citoyenne Européenne. De nombreuses communes ont déjà décidé de communiquer très largement sur cette initiative.

François Baroin n’a pas répondu à cette demande.

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram