Anna Zajac s’oppose au budget

Ville de Troyes - Budget 2021

Explication de vote :

« L’augmentation des charges de gestion a été limitée, elle était inférieure à celle des produits de gestion. Avec une capacité d’autofinancement élevée et un encours de dette réduit de plus de 25 % la commune présentait un niveau de solvabilité financière élevé à la clôture de l’exercice 2018.

Des bons points ? Oui et non, la Cour observe que cette situation résultait à la fois d’un recul des dépenses d’équipement et d’une mobilisation d’emprunts au-delà du besoin de financement.

La commune a donc fait ce choix plutôt que de mobiliser son fond de roulement. Par ce choix elle a augmenté ses réserves de 4,4 M € en 6 ans pour atteindre 14,7 M € fin 2018.

En ce qui concerne les ressources fiscales propres qui se composent à 91 % des produits de la fiscalité appliquée aux ménages elles ont augmenté de 3,5% pour atteindre 32,5 M € en 2018 pour atteindre 44,23 M en 2021. Cette augmentation s’explique, entre autres par l’évolution des bases décidées par les lois de finances même si comme vous le rappelez régulièrement vous maintenez les taux depuis votre élection à la tête de la ville.

Les dotations et participations restent stables en 2021 malgré la suppression progressive de la taxe d’habitation. La dotation globale de fonctionnement (DGF) a augmenté régulièrement depuis 2013 dont la dotation de solidarité urbaine qui est passée de près de 5 M € en 2013 à plus de 9 M € en 2018.

En résumé une stabilité des recettes de fonctionnement malgré des pertes de recettes et des dépenses exceptionnelles en raison de la pandémie.

En conséquences au regard de la réalité de la situation sociale de la population troyenne, de la nécessité de travailler plus énergiquement à des actions indispensables contre le réchauffement climatique, vos choix politiques ne sont pas à la hauteur des décisions locales qui s’imposent dans ce contexte particulier de notre ville.

Pour exemple vos refus obstinés de travailler sur une tarification sociale pour les services publics, le développement de mode de déplacement alternatif à la voiture dont le vélo etc...

Depuis des années vous faites le choix d’une gestion dite de bon père de famille mais surtout austéritaire qui ne se justifie absolument pas et qui nous prive des moyens nécessaires pour faire face aux besoins réels de la population de notre ville, qui nous prive des moyens indispensables à mettre en place tant sur les mobilités dans nos rues troyennes, pour la protection de l’ensemble de la population contre le réchauffement climatique ce n’est pas le déploiement des caméras dites de protection qui vont apporter des réponses à ce danger .

Il y a matière à faire des choix budgétaires de fonctionnement et d’investissements pour répondre au mieux aux besoins de la population, aux enjeux environnementaux, sociaux et démocratiques.

Pour tous ces motifs je voterai contre le budget qui nous est présenté. »

Partager l'article :

Les dernières actus

POUR UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE, LAÏQUE, FÉMINISTE ET DÉMOCRATIQUE

Un air de Fête de l’Huma régnait ce dimanche au coeur de Paris. Les stands des sections parisiennes installés place Stalingrad assuraient le casse-croûte, pendant que les groupes de musique faisaient monter l’ambiance. Le temps...

Emmanuel Macron

qui, après la tragédie en mer du Nord, parle d'une Europe endeuillée dans ses valeurs humanistes, de soutien inconditionnel aux familles des victimes, mais impose aux migrants, qui pour la plupart viennent de pays en...
1 2 3 62

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram