ET SI...

ET SI...

5 juillet 2024
par Remi
Catégorie(s) :

Telle une dystopie, les droits des femmes reculent en Amérique et sont désormais entre les mains de deux mâles octogénaires. En 2017, après deux mandats d'Obama en clair-obscur sur le féminisme, un candidat à la misogynie crasse s’installait à la Maison blanche, nommant deux juges ultraconservateurs à la Cour suprême missionnés pour s’attaquer à l’avortement. Deux ans après son départ du Bureau ovale, dans le fracas des émeutes du Capitole, ces mêmes juges ont permis le renversement historique du jugement qui légalisait l’avortement depuis 1973. En conséquence, 21 États sur 50 l’ont depuis banni ou fortement restreint, dont l’Arizona qui a ressorti une loi abolie datant de la guerre de Sécession l’interdisant même en cas de viol ou d’inceste. « Women’s rights are human rights », affirmait pourtant Hillary Clinton en 1995.

C’est là qu’intervient la politique... pour le pire. Côté face, Joe Biden, dont l’âge, les racines irlandaises et le catholicisme n’en font pas, a priori, le défenseur le plus acharné, se dit en faveur d’un droit à l’avortement sans restriction. Côté pile, Trump, fier d'avoir dans ses trophées de chasse l’annulation de « Roe v. Wade »*, renvoie désormais la patate chaude aux États de l'Union, et accuse imbécilement Biden d’être en faveur d’avortements... « après la naissance » !
Outre le « gâtisme » de ce dernier qui fait actuellement la une, c’est l’enjeu préoccupant d’un duel entre deux mâles octogénaires en lice pour la présidentielle de novembre 2024. Un repris de justice reconnu le 30 mai coupable de 34 délits de falsification de comptes pour acheter le silence d'une actrice porno, leader d'une écurie de zélotes religieux et évangélistes en tous genres, au coude-à-coude avec une vieille rosse, Joe Biden, suppliée par son propre camp de « rendre le plus grand service public » en se retirant de la course. Et si les femmes décidaient de la présidentielle américaine ?

* Arrêt de 1973 de la Cour suprême des USA pour protéger le droit à l'avortement.

 

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LE SURSAUT RÉPUBLICAIN, ENFIN !

Législatives Par Camille Lainé Coup de tonnerre dimanche dernier, alors que tous les sondages depuis les résultats du 1er tour annonçaient le RN premier voire même avec la majorité absolue, c’est le Nouveau Front Populaire...

L’HONNEUR DES ÉLECTEURS DE GAUCHE ET LES CAFOUILLIS DE F. BAROIN !

Second tour des législatives - Aube Une fois de plus, les électrices et électeurs de gauche de l’Aube se sont déplacés massivement ce dimanche pour faire barrage à l’extrême droite. Cette fois ci, ce sont...

IMPROBABLE PEU IMPOSSIBLE

Au-delà de l’apparent renversement entre les résultats du premier et du second tour des législatives, une ligne de force s'est dégagée : le rejet viscéral de la figure présidentielle et de sa politique brutale, pour...

PLUTÔT HITLER QUE FABIEN ROUSSEL

Par Cerise La vague brune du 30 juin a malheureusement fait tomber de nombreux députés de gauche dès le premier tour des législatives dont Fabien Roussel. Cette défaite a été commentée de nombreuses fois, à...
1 2 3 348

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram