PUNAISES DE DÉLITS

PUNAISES DE DÉLITS

13 octobre 2023
par Remi
Catégorie(s) :

La situation des Restos du Coeur a secoué notre pays. D'autres associations caritatives s'époumonaient en cris d'alarme avant que la foudre s'abatte. Le dernier baromètre de la pauvreté et de la précarité du Secours populaire français (SPF) confirme que près d’un Français sur trois peine à faire trois repas par jour. Une enquête conjointe du CREDOC, de l’INRAE et de l’université de Bordeaux montre que 16% de nos concitoyens ne mangent pas à leur faim, contre 12% un an auparavant. Seulement un tiers des Françaises et des Français déclare « manger tous les aliments qu’ils veulent », contre la moitié en 2016. Un scandale dans un pays où les dividendes versés ont augmenté de 13% pour atteindre 46 milliards d’euros. Un scandale, alors que les dépenses militaires vont bondir de 32 à 44 milliards - par an ! -, 2 000 enfants vivent dans la rue et ne parviennent à se nourrir que grâce à l’aide alimentaire. Voilà une vraie et terrible violence : la privation du droit à la nourriture !

On mesure aussi l’hypocrisie d'un pouvoir qui dit verser des subventions à des associations qui aident des personnes mises dans la misère par sa politique. Hypocrisie aussi celle du « charity business » d'un archi-milliardaire. Il est donc urgent d'agir pour un droit humain fondamental ; un droit qui est à la hauteur de celui conquis à la Libération avec la Sécurité sociale. Celui pour toutes et tous de se nourrir convenablement : le droit à une alimentation adéquate en quantité et en qualité sur les plans gustatif, diététique et sanitaire. Les punaises de lit pullulent actuellement dans les médias. Et c'est la faute aux « sales » pauvres ! Pas une broquille sur les punaises de délits qui infestent les hauts-lieux, pondeuses pléthoriques de délits contre l'humanité.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram