LE ROI ROULE CARROSSE

LE ROI ROULE CARROSSE

13 octobre 2023
Catégorie(s) :

Le budget de la présidence de la République « a dérapé » en 2023 de manière inédite, en raison principalement des dépenses liées à ses déplacements, relève dans une note le président de l'Observatoire de l'éthique publique. Pour l'année en cours, ce budget « voté à hauteur de 114,4 millions d'euros » pourrait atteindre « entre 123 et 127 millions », souligne ce vérificateur du train de vie de l’État, et à qui l’Élysée n'a pour l'heure donné que des explications « encore partielles et parfois emberlificotées ».

L'augmentation « entre 12 et 15% » par rapport à l'année précédente est essentiellement due au fait que « ce sont les dépenses de déplacements qui explosent », à 23 millions au lieu des 16 prévus selon des estimations officielles fournies dans le cadre du projet de loi de finances 2024. « Si le Président doit disposer des moyens nécessaires à son activité, dont on admet volontiers qu'elle varie en fonction de l'actualité, il est important qu'il le fasse au meilleur coût », précise la note. Mais, le roi roule carrosse.

Les dérapages de l'année 2023 sont « du jamais vu depuis qu'existe un budget présidentiel », alors que « la réorganisation des services […] avait pour finalité un fonctionnement plus efficace et économe ». Un document, annexé au projet de loi de finances 2024, précise qu'un ensemble de mesures pour maîtriser les dépenses de la présidence devraient permettre « de ramener le niveau d'atterrissage [sic] 2023 » de 127,4 à 122,9 millions d'euros. Dans une interview au Point, en août dernier, Macron : « Quand je regarde la structure de nos dépenses publiques, au-delà des dispositifs de soutien exceptionnels face aux crises, où sont les coûts ? De nos dépenses sociales*, essentiellement ». Cherchez l'erreur.

* 15 Milliards € pour le RSA contre 80 Mds € d'exonération de cotisations sociales pour les entreprises.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram