SILENCE

28 avril 2023
par Remi
Catégorie(s) :

Mais à quoi les « gens d'en bas » ont-ils donc la tête ? Des tintamarres de casseroles pour chaque déplacement du « tiers- président » (d'un gros tiers des électeurs) ! Mais le bruit de casseroles, il y est habitué. S'il ne fallait retenir qu'une seule promesse de campagne, la « moralisation » obtiendrait la palme. Car la moralisation macroniennne n'a été qu'une suite d'affaires, un charivari de casseroles judiciaires. En février, un mensuel en recensait plus d'une trentaine. Ministres, conseillers, élus… la macronie a son palmarès – pour l'instant - onze condamnations, huit mises en examen et douze enquêtes en cours. Lorsque, Macron disant que les casseroles sont faites pour la cuisine, il fallait comprendre sa « cuisine politique ».

Dans l'Hérault, un préfet zélateur et godillot a interdit « l'usage de dispositifs sonores portatifs » à l'occasion d'une visite présidentielle. Telle n'est pas la définition du mot casserole dans le dico. Quelle satisfaction d'apprendre que je fais cuire mes pâtes dans un dispositif sonore portatif. Aussi je suis déçu. Jamais la galetouse ne m'a chanté l'air de la Reine de la Nuit*, pas même une seule fois joué l'accorte Marche Turque* : je me suis fait avoir. Je vais lui taper le cul.

À suivre la logique du préfet anti-boucan, la voix et le cri étant l'émanation d'un dispositif sonore portatif, et intégré, on pourrait aussi bâillonner ou museler les manifestants. J'exagère ? Pas si sûr. Cela a commencé, avec des subterfuges permis par une constitution partie en capilotade, par la privation de leurs voix aux parlementaires. Le grand silence. Celui de tout un peuple muet et docile. Le rêve pour Macron. Pour nous autres d'en bas, le cauchemar a déjà commencé.

* Dans l'opéra de Mozart, La Flûte Enchantée – Marche Turque du même Mozart.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram