TUER TERRE ET MER

TUER TERRE ET MER

9 décembre 2022
par Remi
Catégorie(s) :

Là, y’en a du pognon ! 100 milliards d’euros pour le futur avion de combat européen, dont le démarreur a été un temps encrassé par de la bisbille entre Dassault et Airbus. Allemands et Espagnols sont aussi parties prenantes de l’engin de mort volant, annoncé pour 2040. Le « SCAF » (acronyme pompeux de Système de combat aérien du futur) aura un « cloud de combat » : un fourniment cybernétique digne du fusil à tirer dans les coins ! Si ça bogue, paf ! dommage collatéral.

Macron vient aussi de secouer les puces de nos pioupious qui font du lard dans leurs casernes, quand ils ne sont pas occupés, sur ordres, à semer la zizanie en Afrique ou ailleurs, avant de se carapater Gros-Jean comme devant. Le printemps 2023 verra donc les plus grandes manoeuvres militaires françaises depuis la fin de la Guerre froide. Là aussi, ça va coûter « un saladier », comme on dit en Suisse. Le prix de revient total d’une heure de vol d’un Rafale, par exemple, cuberait entre 30 000 et 40 000 euros.

Simulation de coupures d’électricité sous les spots médiatiques (qui fonctionneront sans doute au gazogène), alors qu’Enedis réalise l’exercice « fréquemment tout au long de l’année » sans en faire tout un fromage ; théâtre troupier en costumes avec ustensiles et directs-live de simili-correspondants de pas-drôle-de-guerre, etc. Leurres contre nos malheurs. Car la vraie guerre de Macron, c’est la guerre sociale. La guerre des riches claquemurés dans le donjon d’un système inique et qui font flèche de tout bois pour la passer sous silence.

De surcroît, à la guerre comme à la guerre, le remuement militaro-politicien qu’il a décidé ne devrait pas entrer dans les canons d’une scrupuleuse politique de contention d’émissions de substances et de produits inertes pour l’environnement et le climat. Mais pour faire oublier leur sale guerre, ils n'ont aucun scrupule à tuer terre et mer.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram