LES VÉRITÉS DE LA MALICE

LES VÉRITÉS DE LA MALICE

4 novembre 2022
par 

DANS L’ AUBE...

Nuits de Champagne. Cette manifestation draine un public averti, des artistes et des concerts de belle qualité. Comme nous aimerions tout voir et tout entendre. Il nous faudrait un joli budget. Un jour, un jour viendra, chantait Ferrat (qui ne fut pas invité aux Nuits), couleur d’orange, où les organisateurs ne feront payer que
pour les mauvais chanteurs. Mais ça n’existe pas. Ils sont tous bons et on doit payer.

On voit se constituer dans les villages des associations de parents d’élèves. Il faut s’en féliciter. Buchères, Chappes, Marigny le Châtel, Mussy sur Seine, etc. Faire rentrer de l’argent avec des vide-greniers, des lotos pour préparer les festivités d’un Noël pas très laïque ou l’affreux Halloween mais ça part d’un bon sentiment. On y parle peu de l’égalité des chances, des besoins cruciaux pour une éducation de qualité. Les grandes centrales de parents sont boudées. On veut être a-politique, c’est-à-dire au fond, hors du combat pour une école républicaine.

« Images de Romilly » présente l’Epopée des ateliers SNCF du 5 au 20 novembre à l’Eden. Nés en 1882, les ateliers du chemin de fer furent le fer de lance de la contestation ouvrière, un foyer de Résistance pendant la guerre qui permit la conquête de la mairie par le PCF et son maire Maurice Camuset.

Halloween fait recette à toutes les pages du journal. On ne sait plus que la fête est d’origine celte avant d’être anglo-saxonne. Les enfants déguisés en sorcières frappent aux portes et réclament « Bonbons sinon diablerie ». La démocratie frappe aux portes en Israël, en Italie, au Brésil. La diablerie est souvent derrière la porte.

On ne sait pas si Villemin, boudé par Baroin, est encore gaulliste mais son Conseil municipal jeunes a voulu lui montrer le bon chemin en allant visiter la Boisserie à Colombey.

Il est difficile de faire une juste analyse des racistes tant les grossièretés de ses adeptes sont devenues décomplexées. En stigmatisant le rap de Youssoupha aux Nuits, le RN m’a mâché considérablement le travail.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram