Charles de Courson

Charles de Courson

8 juillet 2022
par 
Catégorie(s) :

Le député centriste de la Marne redonne un peu d’honneur et de morale à la politique. Fils de résistant, petit-fils de l’un des députés ayant refusé de voter les pleins pouvoirs à Pétain, il a préféré retirer sa candidature à la présidence de la commission des finances de l’Assemblée nationale, au profit du candidat FI, parce qu’il ne voulait pas bénéficier du report des voix venu du Rassemblement national, et in fine, être élu grâce à son soutien.

Que ceux qui se vautrent dans la collaboration parlementaire avec l’extrême droite, au premier rang desquels les députés LR, pourtant censés être issus du gaullisme, en prennent de la graine.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram