Élisabeth Borne

Élisabeth Borne

10 juin 2022
par 
Catégorie(s) :

Interrogée sur France Bleu par une femme en fauteuil roulant, Mme Borne a dépassé toutes les limites de l’indécence. Interrogée sur la déconjugalisation de l’A.A.H., elle a réussi le tour de force d’humilier son interlocutrice et de renier une promesse de campagne. En effet, le 15 avril dernier, à une semaine du 2ème tour, M. Macron s’était engagé à avancer sur ce sujet en jugeant ce « couperet absurde ». Il rejoignait ainsi, après 5 années d’inaction, les parlementaires communistes et les associations qui n’ont eu de cesse de porter cet impératif. Comment la 1ere Ministre peut-elle justifier un tel revirement ?

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram