POUR UN VÉRITABLE RASSEMBLEMENT POPULAIRE
Dans un département comme le notre où la droite et l’extrême droite pèsent près de 80%,la mobilisation des électeursde gauche passe obligatoirement par un rassemblementqui respecte l’ensemble des forces de gauche et écologistes départementales.

POUR UN VÉRITABLE RASSEMBLEMENT POPULAIRE

13 mai 2022
Catégorie(s) :

Élections législatives - Aube

Après l’accord conclu le 3 mai dernier, Jean Pierre Cornevin, secretaire départemental du PCF, au nom des communistes aubois.es, s’est adressé à la France Insoumise de l’Aube, ainsi qu’aux autres formations politiques auboises de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale.

« Cher-es ami-es,
Conformément à l’accord national signé entre la France Insoumise, le PCF, le PS et EELV dans le cadre de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES), la Fédération de l’Aube du PCF a décidé de ne pas déposer des candidatures dans les circonscriptions auboises, y compris celle de notre camarade David Morin qui avait été validée depuis plusieurs mois par le Conseil national.

Cet accord aurait sans doute eu plus de force populaire, s’il avait pris en compte les réalités politiques locales, notamment lorsqu’il y a des militant-es, des élu-es locaux investis depuis longtemps et reconnus parmi la population.

C’est le cas dans notre département où les communistes ont été en capacité de porter aux dernières élections municipales des listes dans les trois principales villes de l’Aube : Troyes, Romilly sur Seine et Saint André Les Vergers, avec des résultats notables.

Ce fut le cas également aux dernières élections départementales où dans le cadre d’un rassemblement de la gauche nous avons fourni la plupart des candidat-es.

C’est pourquoi, afin de mobiliser au maximum l’électorat de gauche dans sa diversité ainsi que l’ensemble des forces militantes et citoyennes qui voient dans la nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale la possibilité de battre Macron, obtenir une majorité populaire à l’Assemblée nationale et repousser par là même le danger d’extrême droite particulièrement évident dans notre département où le score du RN dans chaque circonscription avoisine, voire dépasse les 50%, il est nécessaire que les candidatures auboises aux législatives reflètent l’ensemble des forces de la nouvelle union populaire et particulièrement celle du PCF incompréhensiblement ignorée à ce jour.

La Nouvelle Union Populaire si elle veut être en conformité avec ses objectifs politiques, doit être au service des intérêts de la population et pas de ceux d’une organisation politique quellequ’elle soit. Nous sommes pour cela disponibles pour une rencontre le plus tôt possible.

Recevez nos salutations militantes. »

Le secrétaire départemental du PCF
JP CORNEVIN

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES ÉLU.ES DE GAUCHE S’ADRESSENT AU MINISTRE DE LA SANTÉ

Romilly - Clinique Pays de Seine Face à l’inquiétude provoquée par l’annonce de la mise en redressement judiciaire de la Clinique Pays de Seine, et l’ouverture de l’appel d’offre à reprise, les Élu.es du groupe...

KURDISTAN : UNE RÉVOLUTION DE FEMMES

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes Dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, nous avons échangé avec la porte-parole du Conseil Démocratique Kurde-France (CDK-F), Berivan...

SI NON VIS PACEM*...

E. Macron, qui se rêve stratège à longue portée, avait déjà proposé en octobre 23, à Jérusalem, la création d'une coalition régionale et internationale pour « lutter » contre le Hamas. Aucun succès. Il vient...
1 2 3 307

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram