QUATRE MILLIONS

QUATRE MILLIONS

14 juin 2024
Catégorie(s) :

Joe Biden, en campagne électorale et dont le gouvernement est, de très loin, celui qui fournit la plus grande quantité d’armes et d’argent à la machine de guerre israélienne, a annoncé que Netanyahou avait proposé un accord de cessez-le-feu. Dans la foulée, le bureau du Premier ministre israélien a martelé que « la guerre ne s’arrêtera pas tant que tous ses buts ne sont pas atteints ». Un cessez-le-feu de six semaines, après quoi le massacre des Gazaouis recommencera jusqu’à « l’élimination » du Hamas. Or l'organisation terroriste ne peut pas être annihilée de cette manière. Netanyahou le sait très bien, mais il a besoin d'agiter cette "muleta" pour justifier la poursuite d’une guerre dont dépend son propre sort politique et judiciaire. Si elle s’arrêtait demain, des élections seraient rapidement organisées ; Netanyahou les perdrait et devrait alors rendre des comptes à la Justice dans plusieurs affaires de fraude et de corruption. Par ailleurs, son gouvernement de coalition dépend du soutien de l’extrême droite qui ne cache pas sa volonté d’expulser tous les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie.

La « feuille de route » de Biden - avec les bémols de Netanyahou - ne mettra pas un terme au calvaire des Gazaouis. La fin du cauchemar ne sera pas le résultat d’un tel « accord ». Elle ne découlera pas plus des initiatives, aussi louables soient-elles, de la Cour Pénale Internationale, de l’ONU ou du Pape. Seule une vague populaire internationale peut enclencher la perspective d’en finir avec l’oppression, de plus d'un demi-siècle, des Palestiniens et l'actuelle boucherie. Ramené à la population d'un pays comme le nôtre, le massacre actuel en Palestine équivaudrait à 4 millions de morts. Et que dire d'un Erdogan qui pousse le cynisme à vouer Israël aux gémonies alors qu'il agit de même avec les Kurdes ? Les autocrates, ça ose tout... Surtout lorsqu'il s'agit de trouer la peau des autres pour sauver la leur. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LE SURSAUT RÉPUBLICAIN, ENFIN !

Législatives Par Camille Lainé Coup de tonnerre dimanche dernier, alors que tous les sondages depuis les résultats du 1er tour annonçaient le RN premier voire même avec la majorité absolue, c’est le Nouveau Front Populaire...

L’HONNEUR DES ÉLECTEURS DE GAUCHE ET LES CAFOUILLIS DE F. BAROIN !

Second tour des législatives - Aube Une fois de plus, les électrices et électeurs de gauche de l’Aube se sont déplacés massivement ce dimanche pour faire barrage à l’extrême droite. Cette fois ci, ce sont...

IMPROBABLE PEU IMPOSSIBLE

Au-delà de l’apparent renversement entre les résultats du premier et du second tour des législatives, une ligne de force s'est dégagée : le rejet viscéral de la figure présidentielle et de sa politique brutale, pour...

PLUTÔT HITLER QUE FABIEN ROUSSEL

Par Cerise La vague brune du 30 juin a malheureusement fait tomber de nombreux députés de gauche dès le premier tour des législatives dont Fabien Roussel. Cette défaite a été commentée de nombreuses fois, à...
1 2 3 348

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram