DIABLERIE

DIABLERIE

31 mai 2024
par Remi
Catégorie(s) :

Mesdames et messieurs les député.e.s, si vous voulez faire du bruit, faites-le en silence ! Tel est le message adressé aux élu.e.s, informés récemment que des capteurs de décibels ont été installés dans l’hémicycle « à titre expérimental ». L’idée est d'un élu Renaissance, président du Conseil national du bruit, qui a souhaité agir « pour la santé auditive des parlementaires et des agents ». Lors des débats houleux sur la réforme des retraites, des pics à 90 décibels ont été enregistrés avec une montre connectée ! Diable ! Mesurer ce tintouin viserait à « faire prendre conscience aux députés que leur comportement a un impact sur le bien-être au travail. […] En cas de dépassements récurrents et prolongés des niveaux "corrects", la présidente pourra par exemple appeler au calme ». Et sanctionner ? Verra-t-on un huissier coiffé d’un casque antibruit slalomer dans les travées et intimer de la mettre en veilleuse ?

L’enfer est, dit-on, pavé de bonnes intentions. Dénoncer les nuisances sonores au travail est une noble cause. On dit aussi que le diable se cache dans les détails. Lorsque cela revient à clouer le bec de ceux qui s’indignent à pleine voix, légitimés par le suffrage universel, cela ne prête pas à rire, mais à frémir. Jusqu’où ira-t-on ? Chers élus, évitez aussi de penser trop fort. Tempérez vos positions en même temps que vos interventions. Couchez plutôt vos doléances sur des post-it, que la présidente de l’Assemblée collera au-dessus du perchoir et dont personne ne tiendra compte, comme cela se pratique déjà dans nombre d’entreprises. Noble et salutaire intention à l'égard aussi d'un Président et de ses ministres - on comprend désormais pourquoi - rendus « durs de la feuille » par le raffut revendicatif de la rue. Et moi, gros bêta, qui pensait que c'était un problème politique ! Ainsi adviendront les temps où la démocratie, enfin apaisée, ne fera plus de vagues et s’éteindra à bas bruit.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram