LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

24 mai 2024
Catégorie(s) :

Assurance chômage

Par Camille Lainé

Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion fiscale, Carlos Tavares peut dormir tranquille sur son matelas de billets, l’ennemi du gouvernement ce sont les précaires !

La situation est alarmante, selon l’Unedic, un tiers des chômeurs serait perdant avec cette nouvelle réforme (la 5e depuis 2017, une légère obsession que les macronistes devraient songer à traiter ).

Le gouvernement enfonce les plus en difficultés :

En mars, le premier ministre a évoqué les trois leviers possibles : la durée, le niveau d’indemnisation et le temps travaillé nécessaire pour être indemnisé. Selon le document de l’Unedic révélé par le Monde, 11 % des allocataires seraient touchés si les conditions d’affiliation étaient portées de six mois aujourd’hui à sept mois, pour une économie de 400 millions d’euros. L’estimation grimperait à 31 % si elle était de douze mois ( 2,3 milliards d’économies ).

Les premières victimes seraient donc les moins de 25 ans puisque ce sont eux les plus concernés par les CDD et/ou l’intérim. Par ailleurs, une réduction à douze mois de la durée d’indemnisation, au lieu de dix-huit mois actuellement, pour les moins de 53 ans, se traduirait par une moindre couverture pour 45 % des allocataires.

Une mobilisation à venir ?

La communication des règles précises de la nouvelle réforme est attendue pour la semaine prochaine, mais d’ores et déjà le groupe des députés LIOT à l’Assemblée nationale, groupe qui s’était illustré l’année dernière en plein mouvement social par son projet de loi pour l’abrogation de la réforme des retraites tout juste promulgué, remet cela. Le groupe a proposé ce mardi une proposition de loi « visant à protéger le modèle d’assurance chômage et soutenir l’emploi des seniors ».

Les cinq syndicats représentatifs (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC) ont annoncé soutenir le projet. Encore une fois, le gouvernement fait payer la crise aux plus en difficultés au lieu de rétablir l’ISF par exemple ou même lutter contre les inégalités salariales femmes-hommes qui, pour rappel, si elles étaient abolies rapporteraient 60 milliards d’euros.

Face à cela le PCF propose une loi sur la sécurité d’emploi et de formation, qui permettrait d’en finir avec le chômage de masse, avec le chantage patronal aux licenciements. Elle vise à libérer la vie quotidienne des salarié-es de la précarité et des mauvaises conditions de travail imposer par le “ marché capitaliste du travail ” guidé par la rentabilité financière.

Chômage, santé, le gouvernement attaque tous azimuts :

Les attaques ne s’arrêtent malheureusement pas là, le droit à la santé est plus que jamais menacé. Nous le voyons dans l’Aube, vous avez pu le lire dans notre 4 pages spécial santé, notre département est rudement touché. Là encore, ce sont les personnes les plus précarisées qui trinquent et qui renoncent à se soigner faute de moyens.

Cela ne va pas s’arranger visiblement puisqu’il est question de passer la consultation chez le généraliste à 30 euros (au lieu des 26,50 à l’heure actuelle). C’est ce qui ressort de la convention médicale entre l’Assurance maladie et les syndicats qui est quasiment finalisée. Cette proposition prendrait effet en décembre si elle est signée. La population des déserts médicaux comme la nôtre, ayant déjà beaucoup de mal à trouver un médecin et qui plus est un médecin traitant, va devoir en plus payer d’avantages.

La lutte contre les déserts médicaux et pour l’accès aux soins pour toutes et tous devrait être une priorité du gouvernement, mais pour cela il faudrait arrêter de saccager notre modèle social issu du CNR. Malheureusement les libéraux qui nous gouvernent ne pensent qu’aux économies sur le dos des classes populaires et aux profits du patronat, alors que la clef, faut-il encore le répéter, c’est l’humain d’abord.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram