CAPITULATION... BORDEL !

CAPITULATION... BORDEL !

17 mai 2024
par Remi
Catégorie(s) :

Le 8 mai, il y a ceux qui sont partis en week-end prolongé. Et ceux qui ont entretenu notre mémoire collective, notamment en fleurissant les monuments aux morts de nos villes et nos villages. Sur les réseaux sociaux, on a vu des députés, des maires, des conseillers régionaux - par charité, je ne vais pas citer de noms - poster des photos très solennelles : écharpes tricolores et gerbes de fleurs… en expliquant que l’on commémorait « l’armistice » de 1945. Des journaux ont écrit la même imbécillité. Non, non et non ! Un armistice, c’est des belligérants qui se mettent d’accord pour arrêter les combats. Mais il y a bien eu un armistice pendant la Deuxième guerre mondiale, pas du genre que l’on ose fêter (quoi que, pour certains...). C’était le 22 juin 1940, entre Hitler et Pétain. Le 8 mai, on fête la victoire sur les nazis, on commémore la capitulation de l’Allemagne sans condition. Aujourd’hui, il reste une poignée de vétérans, quelques témoins qui peuvent encore nous raconter, nous transmettre. Dans quelques années, il n’y en aura plus.

On va dans moins d’un mois commémorer le 80ème anniversaire du Débarquement. Un parc d’attractions « Hommage aux héros » doit, à l'occasion, être inauguré. Initié par Hervé Morin, le président de la Région Normandie, il devrait permettre de retenir « un ou deux jours de plus » les touristes. L'installation soulève en plus des problèmes environnementaux et écologiques car située au coeur d'un parc naturel régional. Financée par 100 millions d'euros de fonds privés, elle ambitionne plus de 600 000 « spectateurs » par an. Les vétérans tonnent et canonnent contre ce projet qui « serait le signe que la valeur et la douleur des sacrifices auront été oubliées, que nos morts, réduits au rôle de figurants d’un spectacle, ne valent pas plus qu’un ticket d’entrée dans un parc à sensations ». Quatre-vingt ans après, la marchandisation de la Mémoire débarque.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram