TAXE LAPIN, LA NOUVELLE CAROTTE DU GOUVERNEMENT !

TAXE LAPIN, LA NOUVELLE CAROTTE DU GOUVERNEMENT !

12 avril 2024
Catégorie(s) :

Annonces santé :

Par Camille Lainé

Gabriel Attal a présenté samedi 6 avril une série de mesures pour soi-disant lutter contre les déserts médicaux et faciliter l’accès au soin. Décidément notre premier ministre est adepte des coups de com’ plus ou moins bien sentis. En effet, la mesure phare est baptisée « taxe lapin » : une semaine après Pâques on sonne les cloches au gouvernement !

Cette taxe au nom évocateur consistera à taxer à hauteur de 5 euros les patients qui ne se rendent pas à un rendez-vous sans l’annuler 24h en amont. Selon Gabriel Attal cela permettrait d’éviter des milliers de consultations perdues chaque année. Certes, mais cette analyse est en réalité basée sur une extrapolation des données d’Île-de-France qui est la région la moins touchée par la pénurie de médecins. Encore une fois, ce sont des mesures déconnectées de la réalité ! Que Gabriel Attal vienne dans l’Aube, il verra que les patients, qui attendent plus de 6 mois un rendez-vous chez un spécialiste, y vont et ne manquent pas la date ! Autre grande annonce : l’accès direct aux spécialistes sans passer par son médecin traitant. Annonce qui a scandalisé MG France, le principal syndicat de médecins généralistes, qui a décidé dans la foulée de se retirer des négociations.

Le gouvernement s’oriente vers une médecine au rabais

En plus cette annonce interroge : pour certains spécialistes il parait plutôt logique que les consultations se fassent dans un parcours de soin plus global en cas de pathologie chronique, et, surtout, en quoi cela lutte-t-il contre les difficultés d’accès au soin ? Le problème c’est le manque de spécialistes ! Pas l’autorisation ou non de les consulter.

Par ailleurs, rappelons que beaucoup de Français n’arrivent déjà plus à trouver un médecin traitant. Dans les déserts médicaux la mise en place de cette mesure ne changera donc strictement rien au problème. Idem sur la santé mentale et l’accès au soutien psychologique où le gouvernement propose de renforcer son dispositif « mon soutien psy » qui à l’heure actuelle est un échec et en plus est vivement contesté par les personnels soignants concernés.

Et enfin, pour « libérer du temps de soin » Gabriel Attal propose d’autoriser les pharmaciens à prescrire des antibiotiques pour certaines pathologies en l’occurrence la cystite et l’angine et de doubler le nombre « d’assistants médicaux ». Au lieu de donner des moyens à notre système de santé et réfléchir à des mesures pérennes pour permettre l’accès au soin pour toutes et tous le gouvernement s’oriente vers une médecine au rabais. Cette dérive en plus d’être démagogique est dangereuse pour la population.

Des solutions il y en a !

Et pourtant il y a urgence, dans l’Aube nous sommes particulièrement concernés, nous l’avons abordé dans notre dernier numéro spécial, notre droit à la santé est menacé. Plus aucun territoire de notre département n'est épargné par les difficultés d'accès à un médecin. En trois ans, le département a perdu dix généralistes, passant de 201 à 191 et leur moyenne d'âge est de 52 ans, près de 28 000 bénéficiaires sont sans médecin traitant dont plus de 2 000 sont touchés par une affection de longue durée (ALD).

Ce ne sont pas ces mesurettes qui régleront le problème, mais des solutions il y en a et nous avons des propositions : l’arrêt immédiat de la libéralisation de l’hôpital public et la création de 100 000 postes, la construction d’un hôpital public de proximité à moins de 30 minutes de chaque bassin de vie, suppression des franchises médicales, encadrement des dépassements honoraires et généralisation du tiers-payant, pour lutter contre les déserts médicaux : dans les zones denses un médecin ne doit s’installer que pour remplacer un départ, proposition de création de centre de santé municipaux avec des médecins salariés.

Tout est une question de choix politiques, les macronistes ont choisi la finance alors que pour nous c’est l’Humain d’abord !

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram