UNE ÉCLAIRCIE, MAIS RESTONS VIGILANTS !

UNE ÉCLAIRCIE, MAIS RESTONS VIGILANTS !

22 mars 2024
Catégorie(s) :

Santé 2 Cmjn

Reprise de la clinique de Romilly :

Une seule offre conservatoire a été déposée au Tribunal de commerce qui s’est donné jusqu’au 16 avril pour l’étudier et l’améliorer.

Cette offre indirectement liée à l’hôpital public émane du groupement composé de l’hôpital privé de l’Aube, de la Mutualité française, du groupement hospitalier Aube/Marne de Romilly et de celui de Bar-sur- Aube. Elle se rapproche de la proposition formulée par la section romillonne du PCF présentée lors de sa conférence de presse du 6 février.

Une proposition de reprise des activités de la clinique privée et du personnel par l’hôpital public qui a été relayée par les élus de gauche du Conseil municipal, emmenés par Fethi Cheikh auprès du ministre délégué à la santé Frédéric Valletoux.

Si aujourd’hui une éclaircie apparaît, des zones d’ombre subsistent notamment au niveau de la reprise du personnel et aussi sur le niveau de maintien du plateau technique de l’actuelle clinique. Pour les communistes de Romilly cela ne doit pas être une reprise à minima mais au contraire une reprise dans une dynamique de développement de notre pôle de santé public afin de mieux répondre aux attentes des patients.

Si l’Agence régionale de santé (ARS) doit financièrement intervenir cela doit être pour développer le pôle de santé public de Romilly et non pour accompagner une offre au rabais.

L’irresponsabilité du Maire :

Eric Vuillemin en déclarant qu’il n’y avait « aucun affolement à avoir » a fait preuve de légèreté et d’irresponsabilité. Une seule offre a été déposée et elle demeure dans l’état actuel très insuffisante. Face à une réelle menace de liquidation de la clinique et du personnel, le Maire qui a délégué à sa première adjointe, Mme Thérèse Lucas, la présidence du Conseil de surveillance de l’hôpital, aurait au moins dû informer le Conseil municipal et le Conseil communautaire pour proposer toute une série de démarches comme il l’a d’ailleurs proposé au dernier Conseil municipal en soutien aux agriculteurs.

Non seulement il ne l’a pas fait, mais au Conseil communautaire il a refusé la mise en discussion et la mise au vote d’un voeu déposé par Fethi Cheikh élu communiste. Dans son refus Eric Vuillemin a pu compter sur le soutien et le vote de l’élu RN.

Vigilance !

Le Tribunal de commerce a donc jusqu’au 16 avril pour finaliser cette offre de reprise pour qu’elle réponde réellement aux besoins de santé de toute le population de notre bassin de vie et mette fin aux dépassements d’honoraires. Cette question d’intérêt général doit être l’affaire de toutes et tous. Les communistes romillons soucieux de voir notre population disposer d’un réel pôle de santé public continueront jusqu’au dernier moment de prendre et proposer des initiatives permettant aux habitants et patients d’exprimer cette exigence.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

TAXE LAPIN, LA NOUVELLE CAROTTE DU GOUVERNEMENT !

Annonces santé : Par Camille Lainé Gabriel Attal a présenté samedi 6 avril une série de mesures pour soi-disant lutter contre les déserts médicaux et faciliter l’accès au soin. Décidément notre premier ministre est adepte...

UNE TROMPERIE ÉNORME !

Pouvoir d’achat L’inflation continue d’augmenter. Tous les jours chacun peut estimer la perte de son pouvoir d’achat. La tromperie de Bruno Le Maire sur le panier prétendument garanti est énorme. Idem sur le prix de...

NOS AMIES LES FEMMES

Le magazine Femme actuelle vient de publier un classement des villes en fonction de la qualité de vie qu'elles offrent aux femmes sur 4 critères : l’offre de soins spécifiques, la sécurité, le cadre de...
1 2 3 323

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram