LES PROPOSITIONS DU PCF

LES PROPOSITIONS DU PCF

22 mars 2024
Catégorie(s) :

Santé 2 Cmjn

Logo Pcf Cmjn

Le Parti communiste français des propositions ambitieuses concernant notre système de santé :

1. Création d’un pôle public qui gèrerait la production et la distribution de médicaments, financé par la taxation de 1% sur le chiffre d’affaires des entreprises pharmaceutiques.
2. Création de 100 000 postes à l’hôpital public.
3. Construction d’un hôpital public de proximité à moins de 30 minutes de chaque bassin de vie, disposant d’une maternité, d’un service d’urgences et de chirurgie.
4. Création d’un service public du grand âge, avec le recrutement de 100 000 aides-soignants et la réquisition des EHPAD du groupe Korian. Doublé d’un ratio d’encadrement : 1 soignant pour 1 résident, et une revalorisation de leur salaire selon un coefficient d’utilité sociale.
5. Suppression des franchises médicales, des participations forfaitaires, encadrement des dépassements honoraires et généralisation du tiers payant.
6. Lutte contre les déserts médicaux : dans les zones denses un médecin ne doit s’installer que pour remplacer un départ.
7. Création d’une loi cadre sur la psychiatrie incluant un moratoire sur la fermeture des CMP(P), des ouvertures de lits et de structures psychiatriques ainsi que le recrutement massif et la formation de personnel qualifié.
8. Recrutement de 100 000 aides à domicile par an et création d’un véritable statut du proche aidant.
9. Déconjugalisation de l’Allocation Adultes Handicapé.
10. Retour aux principes fondateurs de la Sécurité sociale : prise en charge de 100% des dépenses de santé.

Quel financement ?

Fin du financement à l’activité (T2A). Un budget de fonctionnement couvrira l’ensemble des charges et obligations des établissements, sur la base de l’obligation de moyens et non de résultats.
Fin de l’exonération des cotisations sociales patronales qui seront attribuées en fonction de l’évolution de la masse salariale des entreprises : 80 milliards d’économie.
Une cotisation additionnelle sur les revenus financiers des entreprises sera instaurée et apporterait une recette nouvelle de 45 milliards/an pour la Sécurité sociale.
L’arrêt des subventions aux entreprises privées type EHPAD ou autres cliniques qui versent des dividendes aux actionnaires sans assurer les soins et le confort de leurs "clients" : 200 milliards d’économie.
Emprunt à 0% (BCE) pour le financement des services publics, qui permettra de créer 100 000 postes hospitaliers.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram