LA MUTUELLE AUBEANE ET DES MUTUELLES DEMANDENT AU 1ER MINISTRE D’APPLIQUER LA LOI

LA MUTUELLE AUBEANE ET DES MUTUELLES DEMANDENT AU 1ER MINISTRE D’APPLIQUER LA LOI

22 mars 2024
Catégorie(s) :

« Amiante & pesticides »

À la clôture d’un colloque au Sénat le 5 février, la mutuelle AUBEANE et un ensemble de mutuelles se sont adressées au 1er Ministre, G. ATTAL.
Face à l’augmentation inédite des maladies chroniques, comme le cancer, en partie due aux pesticides, Aubéane et les mutuelles ont interpellé les pouvoirs publics en formulant des demandes pour la prévention et la réparation des préjudices de tous.

Les mutuelles sont légitimes à agir car le Ministre Ambroise Croizat a donné aux mutuelles cette responsabilité en 1945 : “La Mutualité a sa place marquée dans l’organisation française de la Sécurité sociale. Elle doit être l’élément moteur, l’élément qui prend les initiatives nouvelles et réalise les expériences, qui va de l’avant.”

Aujourd’hui, 23 millions de Français souffrent d’une ou plusieurs maladies chroniques. Nous devons stopper les expositions aux poisons identifiés tels les pesticides et l’amiante qui tuent. Les mutuelles rappellent que 200 000 tonnes d’amiante sont toujours présentes dans les bâtiments. Plus de 60 000 tonnes de pesticides sont utilisés chaque année. Les pesticides polluent l’air, l’eau, la terre, nos aliments et nos corps. Cela doit cesser. La responsabilité d’agir incombe en premier lieu à l’État, c’est pourquoi Aubéane et le groupe des mutuelles adressent les demandes suivantes au Premier Ministre à savoir :

1. Appliquer la loi sur les diagnostics techniques amiante et créer une base de données répertoriant la présence d’amiante accessible au public via internet.
2. Améliorer le suivi médical postprofessionnel des travailleurs exposés à l’amiante.
3. Aligner le Fonds d’Indemnisation des Victimes des Pesticides (FIVP) sur le Fonds d’Indemnisation des Victimes de l’Amiante (FIVA).
4. Appliquer la loi EGALIM pour 20% de bio dans la restauration collective
5. Appliquer la loi au sujet de l’évaluation de la toxicité des pesticides avant autorisation à la Vente.
6. Mettre en oeuvre le scénario INRAE pour une France et une Europe 100% agroécologique.

Elles appellent à poursuivre la mobilisation et participeront à un colloque au Parlement européen jeudi 11 avril 2024 à Bruxelles.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram