O.S.A INNOVE

O.S.A INNOVE

19 janvier 2024
Catégorie(s) :

L’Orchestre symphonique de l’Aube a changé sa formule pour devenir plus ouvert sans tomber dans la facilité. Les oeuvres sont toujours diverses, allant du baroque (quand est né à peu près l’orchestre symphonique) au contemporain en donnant cependant une belle place au classique et au romantisme et à cette musique dite moderne préparant des révolutions. On y abandonne quelque temps la tonalité.

L’innovation chez Gilles Millières est venue, je crois, d’une demande du public consistant à expliquer quelque peu les oeuvres entendues, leur histoire, leur style. J’ai beaucoup entendu cette réclamation de la part de mes amis mélomanes. La prière a été entendue et le choix s’est porté sur Camille Villanove, musicologue, pour des commentaires judicieux. Mais, petit bémol, il n’y a plus de programme distribué à l’entrée. C’est dommage, on applaudit des musiciens inconnus et des oeuvres occultes. Le site même de l’OSA est muet à ce sujet. Le complotisme gagne la musique.

Les deux séances du concert de janvier ont rempli et la salle et son rôle culturel, Entretenir une telle formation coûte cher. C’est le seul département à oser le faire. Si l’ancien Président Adnot qui lança la formule n’avait qu’une qualité, c’était celle-là.

La première oeuvre Company en trois parties était du minimaliste Philip Glass. Drôle de machin effectivement toujours dans le même ton, mais avec des nappes sonores très enchevêtrées et cadencées de façon originale. Une musique de fond obsessionnelle.

Autre originalité, l’invitation faite au clarinettiste Raphaël Sévère qui sut montrer ses muscles, je veux dire ses capacités immenses dans des petits bijoux volubiles et de haute technicité cueillis dedans les répertoires (non minimalistes) de Weber et Rossini.

La place me manque pour parler de la 5ème symphonie Réformation de Mendelssohn, oeuvre qui saluait le judaïsme réformé dans l’Allemagne du XIXème siècle.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram