PUITS SANS FOND

PUITS SANS FOND

15 décembre 2023
Catégorie(s) :

Les marins ont appris, souvent à leurs dépens, que les pires tempêtes finissent toujours par se calmer. Nous espérons qu’il en sera de même au Proche-Orient, même si cela n’en prend pas le chemin. Depuis plus de deux mois que la machine infernale s’est enclenchée, broie des vies et multiplie les brûlots de haine dans les deux camps, comment ramener la paix ? Comment faire vivre côte à côte deux peuples qu'histoire et religion divisent depuis la nuit des temps ? Attaquée, Israël s’est défendue avec l’écrasante puissance de ses armes. Sans nuance et reste sourd aux « conseils » de retenue, tant ses amis occidentaux s'astreignent à marcher sur des oeufs. Les images des destructions de la bande de Gaza et la situation de la population choquent l’opinion mondiale autant que les exactions ignobles du Hamas. Les Palestiniens comptent leurs morts, parmi lesquels de nombreux enfants. Les Israéliens aussi et veulent retrouver les leurs, enlevés et utilisés comme monnaie d’échange par des gens qui, invoquant leur foi, n’ont pas de loi : terreau idéal pour des lendemains encore pires.

Le premier objectif, faire taire les armes, sera peut-être le moins difficile à atteindre. Personne n’a intérêt à ce que ce conflit s’éternise. Cette étape franchie, il faudra organiser un futur pour tous. En attendant, la guerre continue. Celle des images est aussi importante que celle des armes. Le problème, c’est que la plupart ne proviennent pas d'équipes indépendantes. La propagande est à l’oeuvre dans les deux camps. Le Hamas se veut maître des horloges avec les otages comme rouages. Quant à Israël, son jusqu’au-boutisme risque de détourner progressivement le soutien de ceux qui acceptaient la nécessité d’une riposte à condition qu’elle soit « proportionnée » et ne s’éternise pas. Qu’au final la « note » soit présentée au Hamas, et non pas à la population prise en étau entre deux machines infernales. Il n’est pas sûr, dans ces conditions, qu'une paix juste et durable sorte de ce puits sans fond.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram