BIG CAFTEUR

BIG CAFTEUR

15 décembre 2023
par Remi
Catégorie(s) :

Petit à petit, la lumière se fait sur un système de surveillance de masse insidieux : l’utilisation par la CAF d’un algorithme de notation des allocataires pour prédire lesquels seraient indignes de confiance et doivent être contrôlés. Construit à partir de l’analyse des millions de données que la CAF détient, il attribue un « score de suspicion » compris entre 0 et 1 à chaque allocataire. Plus il est proche de un, plus l’algorithme juge qu’un.e allocataire est suspect.e. Un contrôle est déclenché lorsqu’il se rapproche de sa valeur maximale. « Cet algorithme est neutre » et serait « même l'inverse d'une discrimination », selon un responsable de la CAF. Pourquoi alors fliquer 32 millions d'allocataires et leurs familles ?

Le dernier code source* qu'ont pu obtenir des lanceurs d'alerte date de 2018. La CAF refuse de communiquer celui actuellement utilisé. Mais les caractères discriminants sont bien là, y compris sont ciblées les personnes en situation de handicap. Des simulations prouvent que les « scores de suspicion » élevés sont très majoritairement ceux des bénéficiaires des minimas sociaux ou de l'AAH et les familles monoparentales, dont 80% sont des femmes.

C’est en transformant les allocataires en « assisté.es », puis en « risques » pour notre système social que le discours politique pernicieux de « lutte contre l’assistanat » a fait de leur contrôle un impératif. Or les chiffres montrent que la « fraude sociale » est marginale et que c’est au contraire le non-recours aux aides qui se révèle être un phénomène massif (36% pour le RSA). Mais la CAF préfère jouer la carte « Big Brother ».

Conseil aux politiques à l'origine de ce flicage de masse. Prendre le train Paris - Luxembourg. Pour les amateurs d'exotisme : les Îles Vierges, Panama… ou le Qatar. Pas besoin d'algorithme. Fraude sociale : 1 milliard. Fraude fiscale : entre 80 et 100 milliards. Y'a pas photo.

* Code source : donne les instructions de fonctionnement à un programme informatique.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram