BILAN CONVIVIAL DE LA FÊTE DE L’HUMANITÉ 2023

BILAN CONVIVIAL DE LA FÊTE DE L’HUMANITÉ 2023

3 novembre 2023
Catégorie(s) :

Aube

Comme chaque année, les militant-es aubois-es de la Fête de L’Humanité étaient conviés à une soirée conviviale afin de faire le bilan financier et politique de l’activité sur le stand de la fédération « L’Auberge Champenoise ».

La Fête de L’Humanité est avant tout une fête politique, c’est donc naturellement que dans son introduction, le secrétaire départemental du PCF, JP Cornevin, a abordé la situation en cette rentrée « anxiogène » où conflits internationaux, coût de l’énergie, explosion des prix de l’alimentation, dictent le climat actuel. Il a été rappelé justement à ce sujet que face aux urgences sociales, économiques et écologiques, le rôle du Parti communiste et de son journal L’Humanité est décisif : « Au 39eme congrès du parti communiste nous avons pris des décisions afin d’être à la hauteur de ces enjeux : améliorer la vie de toutes et tous en mettant le travail, l’être humain, la planète au coeur de nos choix. Nous devons être artisans de la paix, nous devons être aux côtés du monde du travail, des classes populaires, nous devons redonner confiance à celles et ceux qui n’y croient plus. Cette ambition, nous l’atteindrons ensemble en renforçant le parti communiste, et en assurant la pérennité de notre journal l’Humanité ».

Ça tombe bien puisque le bilan politique de la Fête est bon : Un grand succès populaire où les idées du Parti communiste pour une autre société ont résonné et se sont renforcées avec plus de 2000 nouveaux militants dont 6 Aubois. Le bilan financier du stand de l’Aube ayant été également positif, c’est donc dans la joie et la bonne humeur que les convives ont été invités à trinquer… à la future Fête de L’humanité 2024.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram