LES VÉRITÉS DE LA MALICE

LES VÉRITÉS DE LA MALICE

20 octobre 2023

SALON DU LIVRE

Troyes accueille chaque année, un salon du livre pour la jeunesse. Toujours placé à l’époque de la rentrée des classes, comme pour rappeler à tous les élèves de la nécessité de la lecture. Effectivement les enseignants rappellent que le livre est le meilleur constructeur de l’intelligence et qu’il faut se méfier des réseaux sociaux. Ce ne sont que des voeux pieux si l’école n’est pas en état de fonctionner, si la société n’est pas capable de plonger les élèves dans un bain nourrissant culturel, ce qui suppose en même temps des familles hors soucis économiques. C’est ce qu’on appelle une politique globale qui ne peut se résumer à un simple salon du livre.


Hommage émouvant et nécessaire dans toutes les écoles pour Dominique Bernard, le prof assassiné. Il manque aux assassins une réflexion toute simple qui, s’ils la mettaient en oeuvre, leur ferait jeter leur couteau au fumier. L’idée simple que n’avaient ni les gouvernements partisans de la peine de mort, ni même les révolutionnaires inventeurs de la guillotine, une idée primitive de l’humanité seule (car l’animal ne la pratique pas), celle qui consiste à croire qu’en coupant les têtes on détruit l’idée. Non, l’idée est toujours vivante après les massacres. Les Palestiniens auront toujours besoin d’une nation libre, les peuples toujours besoin de paix et de dignité après les génocides.

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram