LA FÊTE DE LA FRATERNITÉ HUMAINE
Cinquante militant.es ont animé le stand. 6 adhésions au PCF ont été réalisées.

LA FÊTE DE LA FRATERNITÉ HUMAINE

22 septembre 2023
Catégorie(s) :

Fête de l’Humanité 2023

L’édition 2023 de La Fête de l’Humanité est terminée. Elle a tenu ses promesses avec un nombre record de participants depuis son déménagement. Les militant.es aubois.es de L’Auberge Champenoise ont assuré jusqu’au dimanche soir pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions.

Quel bonheur de voir des centaines de milliers de personnes, sourire aux lèvres, parcourir les allées de la Fête de l’Humanité dans un esprit de fraternité ! Après son arrivée en 2022, la Fête de l’Humanité a confirmé son installation sur la Base 217, en Coeur d’Essonne, avec l’ensemble des bâtisseurs et bâtisseuses, dont des milliers de militants communistes. Le succès de cette 88e édition fera date : 430 000 personnes se sont donné rendez-vous pour échanger et débattre, faire la Fête, et confirmer l’ancrage populaire de cet événement dans le paysage politique, culturel et social.

Malgré les manoeuvres pour confisquer la démocratie - la séquence des retraites en est l’illustration -, les participants de la Fête de l’Humanité ont renvoyé un message clair. Elles et ils veulent être parties prenantes pour trouver le chemin d’une alternative politique porteuse de justice sociale et climatique. La Fête a été ponctuée de moments forts de solidarité avec les peuples et les salariés d’entreprises en lutte, les militants, les syndicalistes et les citoyens victimes de la répression, et en faveur de la paix.

Les forces politiques de gauche, l’intersyndicale et de nombreuses associations sont venues débattre, échanger et proposer de prochaines dates de mobilisation, utiles et indispensables à la jeunesse - massivement présente à la Fête -, aux travailleuses et travailleurs, ainsi qu’au monde de la création. Les tentatives de déstabilisation et les petites polémiques stériles ont été balayées par la volonté collective et populaire de trouver des issues à ce climat suffocant, où les idées d’extrême droite sont au centre du débat politique et médiatique.

Les enjeux climatiques, la paix et la justice sociale, la lutte contre l’extrême droite sont les priorités affirmées du peuple de la Fête de l’Humanité. Il faut répondre aux urgences pour augmenter les salaires, reconstruire les services publics, rebâtir une République sociale, démocratique, laïque, féministe et écologiste. La Fête de l’Humanité a été une véritable respiration démocratique sur laquelle s’appuyer pour aborder cette rentrée avec détermination, afin de bouleverser l’ordre établi et trouver le chemin d’une autre société.

Rendez-vous en 2024 pour la prochaine Fête de l’Humanité !


FABIEN ROUSSEL DANS LE TEXTE

Le Secrétaire national du PCF a pris la parole samedi dans le stand du Conseil national qui débordait de monde. Extraits :

« (...) Nous présenterons nos propositions pour le climat le 6 novembre prochain. Mais d’ores et déjà je peux vous dire : Il n’y a pas d’économie à faire pour le climat, pas de dette à compter pour la biodiversité ! Car le problème, dans le capitalisme vert, ce n’est pas le vert, c’est le capitalisme !

C’est pourquoi nous mettons autant d’ardeur à défendre une BCE au service du climat et des services publics et qui prête à taux 0% pour financer ces immenses chantiers. L’argent est là, sous nos yeux mais il nous coule entre les doigts comme une poignée de sable qu’on tient dans la main. (...)

C’est comme l’inflation : 45% de l’inflation est provoquée par les marges des industriels de l’agroalimentaire ! Nous y mettrons fin en garantissant une marge juste de l’agriculteur jusqu’au distributeur, de la fourche à la fourchette, dans chaque filière.

Il y a 10 millions de nos concitoyens qui n’ont pas accès aux 5 fruits et légumes par jour, ni à la viande ni au poisson ! Et en même temps, 2 agriculteurs se suicident par jour !

C’est pourquoi je suis pour augmenter notre production agricole et mettre fin aux importations de viandes chargées de pesticides, de produits chimiques ou de flotte ! Alors, dehors les moutons anglais, dehors le boeuf néerlandais, dehors le porc allemand et le poulet belge ! Vive l’agriculture française, vive les paysans ! Vive la gastronomie française ! (...)

Quand 10 millions de nos concitoyens souffrent de la faim et qu’en face, 500 fortunes de France ne savent même pas comment dépenser leur 1170 milliards d’euros de patrimoine, eh bien oui : On partage, on répartit, on ventile, on disperse, bref, on met la main sur le grisbi ! Nous rétablirons l’ISF. » (...)

 

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram