BOMBE SOCIALE À RETARDEMENT

BOMBE SOCIALE À RETARDEMENT

18 août 2023
Catégorie(s) :

Les courses pour la rentrée scolaire n'ont pas encore vraiment commencé selon les professionnels de la grande distribution… Et pour cause : les familles déjà étranglées par la hausse du prix de l'essence, de l'alimentation et de l'électricité ont bien du mal à boucler leur budget.

C'est mercredi que 3 millions de foyers modestes ont reçu l'allocation de rentrée scolaire. Une bouffée d'air même si sa revalorisation à hauteur de 5,6 % ne suit pas l’augmentation de 10 à 15 % du prix des fournitures constatée par les associations de consommateurs. Face à cette situation de moins en moins tenable, le gouvernement est semble-t-il coupé des plus modestes.

Prétextant un ralentissement de l'inflation, il a décidé d'augmenter de 10 % le tarif réglementé de l'électricité. Un sacré coup aux portefeuilles de l'ensemble des Français. Pire, il laisse les grands groupes profiter du moment. En augmentant de manière injustifiée leurs prix, ils gonflent leurs marges.

Les entreprises du CAC 40 qui viennent de publier leurs résultats pour le premier semestre 2023 affichent ainsi 80 milliards d'euros de bénéfices… Un record. C'est 10 % de plus que le premier semestre de l'année précédente. Au-delà de l’injustice d'une telle situation cette stratégie est une bombe sociale à retardement.

Face à l’augmentation des prix, les dépenses alimentaires, par exemple, ne cessent de baisser : On compte -10 % en deux ans, une chute inédite d'après l'lnsee. Ce qui signifie que les Français se privent pour encaisser le choc des prix.

À ce rythme, non seulement toute une partie de la population est promise à la pauvreté, mais c’est l'ensemble de l'économie qui pourrait bien décrocher faute de débouchés.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram